Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1000 expériences vécues.

1 mois de voyage du 26 février au 26 mars 2022

Retour sur notre voyage du 26 février au 26 mars 2022

Pour préciser avant la lecture, on est trentenaire, on adore la rando et on déteste le farniente. Et on est là pour la faune et la flore, pas du tout pour le surf ou le bronzage. Notre avis dépend de cela. 

J’indique uniquement les restaurants et hôtels qui nous ont marqués (en bien ou en mal). Et désolée d’avance pour la longueur mais on y a passé un mois, ça mérite bien tout ça

Tops : Les fruits (entiers, en morceaux au petit dej, en jus de fruit, …), Monteverde, La nuit dans Curu, le snorkeling, la rando dans le Corcovado (los patos - sirena), Ballena (très belle plage), les oropendolas ou cassiques

Bien : Les gens toujours gentils, Arenal et Mistico bridges, Puerto Jimenez et Finca Kobo, Superadio 102.3 pour s’ambiancer sur les trajets, San Gerardo de rivas et dota, Irazu et Guayabo, Descente du rio paquare, les petits soda qui ne payent pas de mine mais qui sont très bons, le gallopinto du matin

Mitigé : Le rio céleste reste à voir malgré la foule, Rincón (on connaissait déjà des activités volcaniques plus impressionnantes, on peut voir les animaux ailleurs mais la cascade est très belle), Carara le parc est juste à côté d’une route très passante, Manuel Antonio il n’avait pas plu depuis longtemps donc pas trop d’oiseaux à observer même à la fraîche sinon c’est bien, malgré le monde qui se concentre sur la plage et juste autour, on trouve des sentiers avec moins de monde

Flops : Les moustiques et la chaleur écrasante surtout côté pacifique, c’était suffocant par moment, Poas pas grand chose à voir, La route des spas à arenal très très touristique, Montezuma avec sa poussière, ses bobos en quad, sa chaleur, (et cabo blanco est sympa mais sans plus) … (oui je sais ce n’est que mon avis)

S 26/02/22 Arrivée le soir, on récupère la voiture chez amigo rent a car (plutôt bonne expérience avec eux, on a été obligé de prendre l’assurance tout compris mais finalement comme on a un peu écaillé la peinture en tapant un poteau, on a rien payé en plus pour ça). Ensuite direction villa pacande 

D 27/02/22 Villa Pacande (chez pierre B&B) : Nuit pas super, la chambre que l’on a est je pense la pire de l’hôtel (on a pu en voir une autre qui était ouverte en partant) bof, minuscule salle de bain et barre du rideau de douche qui tombe. Pas top pour l’arrivée.

Briefing mais que l’on finit plus tôt comme on a une réservation à 10h20 au poas, il faut mieux prévoir un peu plus de temps. Si besoin on nous propose de continuer par téléphone.

Poas : Sympa mais pas indispensable (surtout si on connaît les régions volcaniques)

Route vers Arenal 

Mistico bridges : visite de nuit avec Hector (en anglais). On était 4 et on avait le parc à nous tout seul, magique. En plus des animaux habituels on a eu un tatou qui a déboulé pas loin de nous en faisant un grand tapage, et on a entr’aperçu un kinkajou. Une très belle expérience pour commencer le voyage. 

L 28/02/22 Parc national Arenal (à l’ouverture comme tous les autres parcs du matin) : des oiseaux dès l’entrée du parc, sur le parking (magnifique geai bleu) et sur les sentiers les moins empruntés. Une grande femelle curassow est passée sur le chemin juste derrière nous. Dès que l’on retrouve le chemin principal et le bruit des visiteurs, on voit moins d’animaux. Très belles vues sur le volcan et sur le lac.

Direction Santa Elena avec le champ de mine qu’est la “route” entre Santa Elena et Tilaran

2 Nuits Eddy’s place super petit dej (en le préparant avant l’heure pour nous) et d’une très grande gentillesse

Ma 01/03/22 Curi cancha avec Rafael (en français) puis en visite libre - selon les personnes avec vous (familles, personnes agées), ce que l’on voit peu varier (bruit du groupe, déplacement), pour ceux qui y vont seuls il y a beaucoup de groupes avec guides dans le parc donc on peut savoir où il y a des animaux en regardant les attroupements (et avoir de bonnes jumelles, indispensable pour tout le pays). On voit quand même entre autres paresseux et quetzal. On y retourne seuls et on voit d’autres animaux (là aussi moins de monde = moins de bruit = des animaux à spotter) 

Aprèm Extremo Park : Très pro, aucun problème à signaler, les deux supermans au-dessus de la vallée étaient fantastiques et le Tarzan swing une énorme montée d’adrénaline

Dîner au sabor ticos super bon et service très sympa

Me 02/03/22 San Gerardo station : La forêt est luxuriante, vraiment magnifique, on entend des chants d’oiseaux de partout (on les voit un peu plus difficilement). Beau panorama sur le volcan arenal et le lac du même nom. Magnifique arbre avec nids d’oropendola dans une cacophonie monstre. On ne croise presque personne. Beaucoup de sentiers et on peut passer la nuit à la station (si c’était à refaire on prendrait une nuit là bas). Retour en montée (600m de dénivelé sur 4 km) 

Les deux réserves vues sont très bien surtout la deuxième mais on ne peut pas comparer aux deux réserves principales comme on ne les a pas faites 

Direction catarata bijagua lodge. Montée au mirador (plus le temps pour la cascade) et on y voit toucan et trogon. Tour nocturne (en espagnol) pour les grenouilles (rainette aux yeux rouges) sur place 

J 03/03/22 Tenorio : La rivière est jolie mais entre les américains qui se balancent aux branches et parlent fort, la foule oppressante et les français avec un drone (ça m’a étonnée que ce ne soit pas interdit vu la faune locale) on a pas pu voir beaucoup d’oiseaux 

La visite reste tout de même à faire pour le phénomène physique de la couleur de l’eau même par temps gris

Cascade Llanos del Cortes - ne mérite pas le détour mais permet de faire une pause midi fraîcheur

Hotel hacienda guachipelin - sorte de Disneyland avec plein d’activités possibles, pas trop notre truc. On va à la cascade et aux bassins bleus pour se détendre, il fait très chaud, on est descendus des montagnes. Le soir restau de l’hôtel, pas de plat typique, il ne faudrait pas dépayser les américains… le seul intérêt de cet hôtel est d’être à côté de rincon

V 04/03/22 Rincon : On est les premiers au rincon (merci la proximité de l’hôtel) et on part pour la cascade La Cangreja (Trop de vent pour faire l’autre) qui est superbe. L’alternance de végétation (sèche et moins sèche) est très intéressante, on voit des oiseaux (quelques nouveaux pas encore vus) et beaucoup de singes.

On fait ensuite les fumerolles. C’est sympa mais si on connaît déjà des phénomènes volcaniques plus impressionnants ce n’est pas primordial. La faune et la flore est quand même différente ici par rapport aux jours précédents

Nicoya en étape pour la nuit (aucun touriste, ambiance ticos) - ne vaut pas le détour mais cela nous évite de faire trop de route d’un coup

S 05/03/22 Parc barra Honda - beaucoup de singes hurleurs, belle vue du mirador 

Pas nécessaire mais permet de faire un parc avant de reprendre la route pour Montezuma

Sur la route au restaurante El jardincito très bon

La route jusqu'à montezuma est très bonne, la piste qui ne démarre qu’à montezuma

Dîner à habitat, bonne ambiance et bons plats

D 06/03/22 Cabo blanco - Il fait très très chaud la plage n’est pas si belle à mon opinion mais on voit des animaux (des déjà vus et des nouveaux)

Après la rando on déjeune à soda las topicales très bon. Beaucoup de personnes en quad sur la piste vers Montezuma ce qui crée des nuages de poussières... 

Direction le parc Curu pour la nuit. On arrive à notre cabine et on va se baigner (juste devant la cabine). On se promène un peu avant le coucher du soleil, avec une procession de Bernard Lhermitte sur la plage. On est tout seuls dans le parc ce soir 

L 07/03/22 Curu : Petit déjeuner sur la plage à regarder le lever de soleil au-dessus des montagnes, super moment! L’avantage d’y dormir c’est qu’on a accès aux sentiers avant l’ouverture. On voit beaucoup d’animaux déjà vus dans d’autres parcs mais quelques nouveaux notables : pic vert à crête rouge, pécari et fourmilier à quelques mètres de nous. On a adoré. 

Ferry - On arrive bien en avance comme on a pas réservé.

Hôtel avant Tarcoles - Petit plongeon dans la piscine pour se détendre et on y voit deux aras rouges (il y a des mangeoires dans l’hôtel, ça attire les aras… et les touristes) ils sont magnifique mais on a hâte d’essayer d’en voir dans la nature (là c’est un peu tricher) 

On va au mirador de l’hôtel d’où on voit la mer et des aras passer avec le coucher du soleil en toile de fond

Ma 08/03/22 Carara : D’emblée on entend les aras il font du bruit mais ils restent difficiles à voir. Le sentier longe la route sur au moins la moitié du parcours, c’est assez fatiguant à force. On entend et on voit des animaux dont des nouveaux petite grenouille verte et noire (il y en avait plein) et des petits oiseaux colorés non identifiés. Petit retour en arrière pour le pont de tarcoles (pas beaucoup d’intérêt à part le crocodiles) et le deuxième sentier du parc, on y voit de plus près les aras. 

Direction manuel Antonio 

Plage biesanz - Le long de la route où l’on se gare (donc pas loin de la ville), on nous montre un paresseux en mouvement. On descend et on sort masque et tuba et malgré les eaux un peu troubles on voit quelques poissons dans les rochers. 

Dîner au soda angel très sympa et local

Me 09/03/22 Manuel Antonio : Il y a du monde, beaucoup de monde, mais on trouve quelques sentiers plus calmes. Il fait encore très chaud. On voit un paresseux qui bouge à quelques mètres de nous et on revoit des mammifères et oiseaux déjà vus précédemment ou des nouveaux petits oiseaux. L’eau est agitée donc pas de snorkeling 

Sur la route de Uvita, arrêt à la concha local, délicieux

On va dans le parc national pour se baigner, c’est splendide et il n’y a pas grand monde contrairement à manuel Antonio

J 10/03/22 Snorkeling avec dolphin tours a cano island : Sur le chemin on voit dauphin et tortue marine. Sur place on voit plein de poissons et on revoit une tortue marine qui mange du corail. Il faut prévoir un t-shirt et un short pour aller dans l’eau (tous les moniteurs en ont d’ailleurs) pour éviter les coups de soleil. Au retour balade dans le parc Ballena sur la plage. Gros coup de cœur pour cette plage que je trouve plus belle que manuel Antonio

V 11/03/22 Jour de trajet et de repos avant la rando du corcovado. Direction Puerto Jiménez sans faire d’arrêt (rien ne nous tentait vraiment sur le chemin), la route est très bonne. En se promenant aux abords de la ville, on voit toucan et aras. Le soir on dîne en bord de mer et une cinquantaine de perruches viennent s’installer dans les arbres qui bordent la mer pour la nuit, impressionnant et très bruyant. 

On pense avoir fait le bon choix de ville face à bahia drake

S 12/03/22 Corcovado - Rando(2 jours avec retour bateau) vers Sirena avec Corcovado Hiking Tours (possibilités de rando à la journée, deux jour avec aller ou retour bateau ou 3 jours, plusieurs agences le propose sur puerto jimenez) (en anglais)

On nous a laissé le choix de partir de carate ou los patos et c’est le deuxième que l’on a choisi pour être plus à l’ombre (il fait encore chaud) dans la forêt primaire (magique) même si il y a généralement plus d’animaux dans la forêt secondaire. Notre guide Eli est super et on voit plein de choses mais surtout un tapir et un fourmilier. Le rythme est soutenu et après 8/9h (avec les pauses et les temps d’observation) de marche (20km environ) on arrive à Sirena.

On dort à la station (là aussi on a adoré, même si ce n’est pas le meilleur sommeil, on est au milieu de la jungle). A refaire on aurait fait 3 jours malgré la chaleur.

D 13/03/22 Corcovado : Randos le matin autour de la station, on voit notamment des crocos et une horde de pécaris. On abandonne nos compagnons de rando qui rentrent à pied le lendemain et on prend le bateau pour Puerto Jimenez (dauphins en chemin) 

Repos l’après midi avec petit tour en ville dans une ambiance sympa du dimanche (match et ticos à la plage et dans les sodas).

Hôtel (cabinas Jimenez) nul 

L 14/03/22 Visite Finca Kobo (en anglais), expérience très sympa avec Alex et on en apprend pas seulement sur le cacao mais sur beaucoup de plantes et le chocolat miam! 

Retour vers Uvita pour la suite du parcours

On retourne dans le parc (la plage) que l'on à beaucoup aimé pour le coucher de soleil

Ma 15/03/22 On avait prévu la cascade Nauyaca mais pour changer et par peur de la foule, on bifurque avec une matinée de kayak dans la mangrove avec pineapple kayak (en anglais), très sympa, on voit un autre type de faune qu’en randonnant 

Ensuite route vers San Gerardo de rivas et l’hôtel roca dura en parti creusé dans la roche

Me 16/03/22 Cloudbrige reserve : Rando des cascades, un véritable éden, on ne voit que la forêt et la rando nous fait passer par de très beau endroits, mais les oiseaux sont un peu peureux on voit quand même notablement un toucanet et des petits oiseaux colorés 

Ensuite direction l’autre san gerardo (de dota)

J 17/03/22 Tour guidé avec l’hôtel Savegre pour les quetzals (en anglais) (on en a vu plusieurs dont un qui est passé juste au-dessus de nous). L’intérêt des guides est qu’en période de nidification ils connaissent les emplacements des nids. On continue la matinée sur les sentiers de l’hôtel avec d’autres oiseaux colorés 

Route pour Cartago et balade dans la ville. C’est sympa de découvrir une ambiance moins touristique pour une soirée

V 18/03/22 Volcan Irazu plus impressionnant que poas et vue sur la vallée

Guayabo avec belle faune et flore (sans vraiment de nouveauté notable à part des petits oiseaux colorés) mais surtout pour l’histoire 

Direction pour la nuit à Turrialba 

Comme on y est tôt on fait un tour au jardin botanique (oropendola, toucan, perruches, plein d’oiseaux autour du lac, …) très sympa et on peut aller autour du lac gratuitement

S 19/03/22 Journée rafting avec Rios adventure travel (en anglais)- Super pro, parfait!

Petit dej avant de partir au restaurante Calipso (Pinto gallo délicieux, le meilleur qu’on ai eu, plus épicé que sur la côte pacifique). On a vu des petits oropendola le long de la rivière qui ne sont pas de la même espèce que les gros qu’on a eu l’habitude de voir. Très beaux canyons et super activité

Route pour cahuita 

D 20/03/22 Gandoca manzanillo : Bien boueux vers la fin mais heureux car on a vu des toucans d’assez près et le cadre change de ce que l’on a vu précédemment

On se promène dans cahuita l’après midi mais on trouve qu'il n’y a pas grand chose à faire pour nous donc on réfléchit aux prochains jours (tortuguero). Cela nous ferait beaucoup de moments creux (attente du bateau et horaires qui ne nous conviennent pas, distance aux autres activités, …). Trois jours pour une seule journée d'activité, ça nous bloque.

Étant un peu hors saison tortues et ayant déjà vu la plupart des animaux indiqués dans le guide (et des tortues marines en snorkeling) on décide de zapper l’étape (l’avantage de ne pas tout réserver en avance) et de modifier le programme en ajoutant visite de plantation de café, de villages et randonnées dans deux parcs supplémentaires! Top!

L 21/03/22 Cahuita : On entre côté ville. La première partie le long de la plage est moyennement intéressante, le paysage est joli, la rando très très facile mais on ne voit que très peu d’oiseaux (peut-être à cause du temps, des singes présents,…) par contre les deux derniers kilomètres sont bien plus intéressants (dans une mangrove) et on voit bien plus de choses. On aurait peut-être dû commencer par l’autre côté.  

Direction Sarapiqui

Hotel gran gavilan de sarapiqui (2 nuits) dans la nature avec des petits sentiers, on se fait bouffer par les moustiques mais on voit plein d’oiseaux passer en fin d’après midi. L’hôtel est vraiment très beau et la gérante est très sympa

Ma 22/03/22 Parc La selva - rando avec guide (en anglais) obligatoire à moins de rester la nuit sur place (il ne restait plus de place sinon on y serait resté) - le guide est un peu mou, il nous montre des choses (dont la blue jean) mais on commence à être aussi attentifs nous même et on arrive à bien se débrouiller. Je pense que le parc est mieux habituellement que par rapport à notre expérience

Le midi dej au vista al rio devant le rio sarapiqui, le restaurant a une terrasse donnant sur la rivière et les oiseaux viennent se percher (sans qu'il n'y ait de mangeoire) dans les arbres près de nous (dont un magnifique araçari). On en oublie presque de manger

Après-midi bateau sur le sarapiqui avec le guide (en anglais/espagnol) pour nous tout seul (mais cela veut aussi dire un grand bateau quasi vide ce qui est moins super). Là encore on voit plein d’oiseaux et on en retrouve certains de la mangrove

Me 23/03/22 Parc Tirimbina : On affûte notre détection d’animaux et on arrive à détecter un paresseux par nous même, petit moment de fierté pour nous. Beaucoup plus d’oiseaux et d'animaux que le jour précédent et surtout passage par le pont de singe d’entrée. La forêt est il me semble  plus primaire qu’à la selva, donc les animaux sont plus difficiles à spotter. Mais comme on a 3 semaines d'expérience, on y arrive quand même.

Sur la route on voit passer un groupe d'aras qui se pose pour manger dans un arbre à côté. Beau spectacle, et on les voit le mieux du voyage.

Après midi la Paz pour voir ce que l’on a pas vu, c’est bien en fin de voyage mais la serre à papillon et quelques petits enclos me laisse un goût amer 

J 24/03/22 Doka estate : tour de découverte du café (en anglais), intéressant pour changer mais pas primordial pour nous

Ensuite visite des villes de Grecia avec son église en métal et Sarchi pour ses charrettes. Sympa mais sans plus. On reste à Sarchi en début d’aprem pour le jardin Else Kientzler, petite oasis cachée splendide au milieu de cette zone urbaine. Et comme souvent on voit les oiseaux jusqu’au parking, cette fois-ci un motmot qu’on avait pas encore vu d’aussi près.

Nuit près de Ciudad Quesada (très peu d’hébergements proche de la rando du lendemain)

V 25/03/22 Reserva Natural Montaña Sagrada : rando vers la lagune. On entend une sorte d’oiseau rossignol au chant métallique presque tout le long du parcours mais sans le voir. On a quand même encore eu quelques belles rencontres avec des oiseaux qu'on n'avait pas encore vu. Et on est tout seul dans un très beau cadre

Direction Alajuela pour la dernière nuit

 

S 26/03/22 Courses, achats de souvenirs, nettoyage de voiture, … et fin du voyage

 

En conclusion 

On y était pour voir des animaux et on a pas été déçus, c’était très beau et le rythme soutenu nous a plu. On retrouve certains animaux à différents endroits mais le mieux pour les voir est de passer le maximum de temps dans la nature. 

Malgré toutes ces merveilles ce n’est pas devenu mon voyage préféré, il manquait je pense au circuit quelques grosses randonnées mais sous cette chaleur c’est difficile, dommage. Pour moi la seule bonne raison pour revenir serait le cerro chirripo

Vues : 415

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

Commentaire de ELISE MAIRE le 5 août 2022 à 11:12

Bonjour,

Nous partons pour 15 jours fin septembre au Costa Rica. Nous recherchons  des guides parlant français sur la région de l'Arenal Monteverde et un autre vers Uvita afin d'organiser 2 randonnées avec eux et avoir des explications sur la flore et la faune.

Avez vous des noms? Des adresses mail ou tél à nous faire passer.

Merci d'avance

Elise

Commentaire de Fromageau le 31 juillet 2022 à 10:01
Merci beaucoup Mathilde
Commentaire de Mathilde le 31 juillet 2022 à 8:23

Bonjour

On a préféré Puerto Jiménez pour la randonnée. Depuis Bahia drake on accède à sirena dans le parc du corcovado uniquement en bateau alors que nous souhaitions y aller en longue randonnée. On avait entendu parler de la rando Carate-Sirena (finalement on a fait los Patos - Sirena) et le départ se fait depuis uniquement Puerto Jimenez. Par ailleurs comme on dormait sur place dans le parc c’était la seule activité que l’on avait réservé 2-3 mois avant (places limitées) 

On a aussi pu aller à isla del caño depuis uvita donc on avait peu d’intérêt d’aller jusqu’à Bahia Drake 

Pour Curi Cancha on est passé par le forum du site pour demander les coordonnées d’un guide parlant français. On a payé 23$ par personne pour le guide et 20$ par personne pour l’entrée du parc. 

Bonne préparation :)

Commentaire de Fromageau le 30 juillet 2022 à 16:20

Encore nous, Michel et Irène pour une question indiscrete : combien avez vous payé pour le tour des oiseaux à  Curi Cancha ? Le routard parle de 100€ Prix par personne ou pour un groupe de "x..." personnes ? 

Merci

Commentaire de Fromageau le 30 juillet 2022 à 9:53

Merci,  Mathilde pour ce blog très complet qui nous met l'eau à la bouche avant notre départ  en janvier-février  prochains. Une petite  question : pourquoi  avez-vous préféré passer par Puerto  Jimenez  plutôt que par Drake pour faire le Corcovado?

Merci encore 

MIRENE 

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

© 2022   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation