Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1000 expériences vécues.

Bonjour !

Nous sommes une famille de 5 (3 enfants de 14, 11 et 8 ans). Nous avons passé 18 jours au Costa Rica. Un séjour extra, dans un pays authentique, loin du tourisme de masse, ponctué d’endroits magnifiques avec en toile de fond, omniprésente, la jungle, ses bruits, ses couleurs, ses animaux… Et des habitants (ticos ou expatriés) très accueillants. Bref, on a adoré !

Après bien du temps passé sur les forums, en particulier celui de Tout Costa Rica, et quelques changements d’itinéraires, voici notre périple (avec quelques indications de prix pour info):

en quelques mots: Alajuela-Tortuguero-Puerto Viejo-Monteverde-Dominical-Corcovado-Cartago-Alajuela

en quelques (!) lignes pour plus de détails:

 Jour 1 : Arrivée à Alajuela et première nuit à l’hôtel Chez Pierre-Ville (88$ pour 2 chambres + 1 personnes supplémentaire avec petit déjeuner). Marie, de Tout Costa Rica vient  nous faire le briefing en soirée, ce qui nous a permis de prendre le temps de revoir notre itinéraire, avec quelques bonnes suggestions à la clé, l’achat d’une carte pour le téléphone (15 $, dont 5 remboursés lors de la restitution de la carte au retour et un gain de temps précieux), l’achat d’une carte routière particulièrement  bien faite (15 $). L’occasion aussi de poser plein de questions… Nous avions pris la carte Premium, et essayé de réserver des hébergements affiliés au réseau afin de bénéficier des 15% de remise. Pour une famille de 5, c’était plutôt intéressant… Les hébergements de la première semaine était réservés depuis quelques temps. Nous avons « bouclé » le reste avec les conseils de Marie et pour le Corcovado, nous avons attendu … la dernière minute (ce qui n’est pas forcément un bon conseil !). Nous avons loué le véhicule par l’intermédiaire de Tout Costa Rica, le tarif étant très correct, et le GPS (indispensable !!) étant compris. Premier repas pris juste avant la fermeture du restaurant Jalapenos, tout près de l’hôtel, plutôt mexicain, très bon (35 $ pour nous 5).

Jour 2 :  Départ en voiture direction Guapiles et La Pavona pour prendre le bateau à 13h pour Tortuguero. La route est belle et se termine en piste. Nous laissons la voiture sur le parking gardé (10 $), et avons juste le temps d’acheter de quoi manger au restaurant (vraiment délicieux et pas cher du tout, 3 plats copieux à emporter pour 7500 colones) juste à côté du parking et où il faut d’ailleurs acheter les tickets pour le bateau (8000 c pour 5 ). Le trajet en bateau, magnifique, dure deux bonnes heures (variable en fonction du niveau de la rivière), nous permet  d’être tout de suite dans cette belle atmosphère de jungle. Nous voyons nos premiers basilics, crocodiles, iguanes, morphos bleus… Le petit village de Tortuguero est tout mignon, coloré, pas envahi de touristes, pas de véhicules… On a beaucoup aimé ! Premier bain de mer (très chaude) à quelques mètres de l’hôtel Casa Marbella, très bien situé le long de la lagune et dans le  centre.

Jour 3 : Aujourd'hui, sortie très matinale (RV 6h) en bateau sur la lagune. Nous sommes un groupe d’une dizaine, dans un bateau équipé d’un moteur extrêmement silencieux. On peut aussi faire la visite sur des barques (il faut ramer donc), avec des groupes plus petits, mais pour nous c’était parfait avec les enfants. Nous voyons des singes hurleurs, des singes araignées, une loutre, un tamanoir, un iguane, et découvrons les bruits de la jungle si inhabituels pour nous ! (Tour : 10$ / adulte et 5 $/enfant, accès au parc 32 $ pour nous 5). Nous sommes de retour vers 10h pour un super petit déjeuner à l’hôtel sur la jolie terrasse au bord de l’eau. Nous repartons en balade en milieu d’après-midi visiter le parc au sud du village, le long du sentier bien indiqué. Nous décidons de faire la balade sans guide. Nous voyons des singes et surtout un boa constrictor sagement installé sur une branche à hauteur de nos yeux, occupé à digérer sa proie bien visible vu le renflement, et aussi une vipère fer-de-lance toute jaune et endormie elle aussi. Bien sûr de nombreux lézards, araignées, fourmis énormes… Un lézard Jésus-Christ aussi ! Nous n’aurions pas vu les deux serpents sans un jeune guide accompagnant un couple juste devant nous et qui nous appelle pour nous les montrer. Sympa !

Repas du soir Chez Miss Myriam, très bon et pas cher (16650 c pour nous 5). Puis à 21h30, nous avons rendez-vous pour une sortie sur la plage accompagnée d’une guide de l’hôtel pour aller observer les tortues. Nous avons une chance sur deux d’en apercevoir. Après deux heures de marche, alors que nous apprêtons à quitter le sentier pour rentrer au village, nous avons la chance de voir une tortue luth qui termine de creuser son nid. Nous observons la ponte d’une petite centaine d’œufs puis la tortue recouvre le nid. L’observation se fait dans le silence et avec le moins d’éclairage possible afin de ne pas la déranger. Une sortie extraordinaire, nous avons eu de la chance !

Jour 4 : Départ du bateau à 10h de Tortuguero pour retrouver notre véhicule laissé sur le parking de La Pavona. Nous prenons la direction de Puerto Viejo et arrivons à destination en fin de journée, car nous prenons notre temps. Nous avons réservé à la Casa Moabi et sommes accueillis par Tom, l’adorable propriétaire français, secondé par Huguette, originaire du Québec non moins adorable ! L’adresse a été élue « la préférée » par les enfants, à l’unanimité ! L’endroit est superbe, le jardin luxuriant, on est en pleine jungle… Tom est aux petits soins du début à la fin du séjour, et on a bien papoté avec Huguette. On y a passé 3 nuits mais on serait bien restés plus longtemps…

Jour 5 : Levés de bonne heure, nous partons visiter le  Jaguar Rescue Center, à 5 minutes en voiture : super ! Le centre recueille les animaux blessés, les soigne, et les remet en liberté…On peut entrer dans l’enclos des bébés singes qu’on peut toucher et même porter ! On voit les paresseux de très très près (on ne les touche pas), des grenouilles, un ocelot, une biche (!),…  Un beau moment ! Ensuite, nous allons voir les plages de Manzanillo et Uva, de vraies cartes postales ! De grosses vagues font la joie des enfants, malgré le ciel qui s’est couvert et quelques gouttes de pluie. Au retour à Casa Moabi les enfants sont attendus par Tom pour faire  un gâteau au chocolat, à partir de fèves de cacao qu’ils ont eux-mêmes moulues… Tout le monde met la main à la pâte et nous passons un moment extra ! Et le gâteau est bon !!!  Repas du soir au restaurant tout proche et  aux saveurs caribéennes « Jungle Love », conseillé par Tom, délicieux avec des produits bien frais (45$ pour nous 5).

Jour 6 : Ce matin, Tom nous emmène au village de Bambu, à une bonne heure de piste. Là, nous avons rendez-vous au bord de la rivière Sixaola avec des habitants de Yorkin, un village indigène (séjour réservé au préalable auprès de Tom, 400$ pour nous 5, trajet en voiture et pirogue, nuit et 3 repas par personne compris). Après une longue attente, Guillermo et  Roberto arrivent et nous font monter à bord de leur pirogue à moteur. Nous voici partis pour 1h30, à remonter la rivière, avec quelques rapides par endroits. Impressionnant ! Nous arrivons au village, sommes accueillis par la chaleureuse famille de Guillermo. Nous visitons la communauté (sous une pluie battante, ne pas oublier des vêtements de rechange au cas où !), l’école, nous prenons le repas traditionnel cuit au feu de bois. Nous sommes logés dans une belle casita traditionnelle et toute simple, recouverte de feuilles de palmes. Il n’y a pas d’électricité dans le village, quelques panneaux solaires parfois. Nous prenons le temps de vivre au rythme tranquille de cette communauté. Après le repas traditionnel, la soirée s’étire, nous écoutons Guillermo nous raconter des légendes, l’histoire du cacao et de la communauté, ses explications sur la vie à Yorkin… Notre petite dernière s’endort au coin de la table bercée les histoires en espagnol que nous nous efforçons de traduire…

Jour 7: Au matin, après un solide petit déjeuner typique (riz, haricots, omelette et fruits frais), nous visitons le jardin de la maison et écoutons les explications sur les arbres, les fruits, les plantes médicinales, le cacao (que les enfants transforment étape par étape et nous goûtons sous toutes ses formes jusqu'à une délicieuse pâte sucrée…). Nous essayons de tirer à l’arc (pas terrible, à part notre fils, plus adroit !).  Après un nouveau repas, vient l’heure de partir. Nous repartons en pirogue avec deux jeunes de la communauté qui nous arrêtent sur une petite plage de cailloux côté Panama pour une petite baignade. Le retour se fait en taxi envoyé par Tom. Ce séjour chez les Yorkin restera un beau moment de découverte, très particulier !

Jour 8 : Ce matin, nous avons du mal à quitter la Casa Moabi ! La chaleur ? Les hamacs confortables ? La gentillesse de Tom et Huguette ? On a bien traîné et cela nous a mis en retard (mais bon, c'est les vacances !) pour le trajet suivant (trèèèès long !). En plus, nous faisons une pause baignade à Puerto Viejo, dans l’espoir de voir quelques poissons. Sans grand succès, mais l’eau est claire, belle et chaude ! Dur d’en sortir ! Nous roulons ensuite toute la journée car nous avons décidé de faire le trajet jusqu’à Monteverde. Nous y arrivons de nuit (ouh, c'est pas prudent !), par une route qui devient une belle piste poussiéreuse sur les deux dernières heures. Nous sommes seuls à rouler et je croise les doigts pour nous n’ayons aucun problème (crevaison par exemple !). Mais non ! Nous arrivons à destination à l'Hôtel Paris Comfort, un beau lodge tenu par des belges, installés depuis 33 ans au Costa Rica. Michèle et Guy sont très accueillants. La chambre est très grande, les lits particulièrement confortables et il y a de la place pour nous 5 dans une grande chambre avec un bon matelas au sol pour un enfant (75$ petit déj compris). Une très bonne adresse (conseillée par Marie) !

Jour 9 : Le petit déjeuner est gargantuesque ! Nous discutons un bon moment avec nos hôtes qui ont plein de choses à raconter sur le pays. Puis nous partons pour le Canopy Tour de Selvatura. Le prix est un peu élevé mais l’expérience est inoubliable (165 $ pour 2 adultes et 3 enfants avec la réduction de la Carte Premium) ! 2h30 de balade en tyroliennes au-dessus de la forêt de nuages… Sensations garanties, 18 plateformes et 3 km de tyroliennes (la dernière fait 1 km !!). Et le Tarzan Swing, apprécié des enfants ! Nous faisons ensuite la balade des ponts suspendus (65$ pour 5 avec la réduction de 15% encore), mais nous ne voyons pas d’animaux… Nous passons par le jardin des colibris, que l’on peut observer de très près. Nous terminons par un tour en voiture sur la piste qui mène à un point de vue sur le volcan Arenal (en direction du petit train), majestueux dans le coucher de soleil. Nous prenons le repas du soir dans un petit restaurant en dehors du centre de Santa Elena tenu par des Ticos, indiqué par Michèle, pas cher du tout et très bon (en face du terrain de foot).

Jour 10 : Nous partons ce matin pour une balade à cheval de 2h  dans une finca toute proche indiquée par Michèle encore de Paris Comfort  (Finca Agroecoturistica Las Brisas, 150 $ pour nous 5). La vue sur les montagnes environnantes et la Baie de Nicoya sont superbes. Un chouette moment ! Nous avons droit à une dégustation de jus de canne à sucre que nous écrasons dans une petite machine mécanique dans le jardin de la ferme. Une adresse toute simple et authentique ! Puis nous repartons pour 4 heures de route en direction de Dominical, avec un stop sur le pont de Tarcoles pour y voir les énormes crocodiles. Nous arrivons à Hacienda Baru avec un jour d’avance ! (Eh oui, une petite erreur de timing de ma part, hum !!). Les gens d’Hacienda Baru, très gentiment et spontanément, appellent pour nous Sabina, proriétaire de l’Albergue Alma del Castillo, un B and B tout proche. Nous profitons de la jolie piscine d’eau salée avant d’aller nous coucher. (85$ pour nous 5 pt déj compris).

Jour 11 : Encore un bel endroit que nous découvrons au réveil. Petit déjeuner excellent avec notamment des confitures de fruits de cajou et du jus de mangue maison (un vrai régal !), sur une belle terrasse de bois, avec la jungle tout autour ! Bien sûr, on profite de la piscine… et on prépare le séjour au Corcovado qui n’était pas tout à fait « ficelé » (Quel trajet ? Quelle partie du Corcovado ? Quel hébergement ?…). Tout cela en discutant avec Sabina, la propriétaire. Le jardin est superbe. Une halte reposante. Nous nous déplaçons de 5 km pour Hacienda Baru où nous avons réservé une cabine (petite maison avec deux chambres, cuisine, salle de bain) très confortable (80 $ la nuit pt déj compris). Ici aussi il y a grande une piscine que nous apprécions. Nous sursautons chaque fois que nous croisons un des gros iguanes qui vivent à Hacienda Baru… Nous allons au village, et sur la plage. Les énormes vagues font la joie des surfers. Petite baignade dans les rouleaux, avec prudence car il y a de forts courants ! Journée calme à profiter de la mer puis de la piscine.

Jour 12 : C’est aujourd’hui le départ pour le Corcovado ! Nous avons beaucoup hésité à y aller, car c’est loin… mais franchement cela vaut le coup. Nous mettons 5 heures pour arriver à  Bahia Drake en passant par Palmar Norte puis Chacarita et en longeant le Golfo Dulce. Nous prenons la piste au niveau de Rincon jusqu’à Drake. La piste est correcte, avec quelques gros trous tout de même et surtout quelques passages de rivière (les enfants ont adoré ça !) jusqu’à Tesoro Verde, l’hébergement où nous avons réservé, situé après Bahia Drake . Un endroit très chouette, type auberge de jeunesse, géré par Mike et Naty, de jeunes suisses allemands très sympas, ainsi que Francisca. La belle maison en bois, un ancien poste de garde du Corcovado est située dans le village de Los Planes, à 15mn en voiture de Drake. Un peu excentré, donc voiture indispensable. On a beaucoup aimé  cet endroit tout simple très authentique, ainsi que l’excellente cuisine de Haida, qui est du village et qui est venue préparer tous nos repas (très copieux et de bons produits frais)  et avec qui nous avons bien aimé discuter de la vie dans cette région isolée du pays. pour elle, c'est le paradis ! Elle n'a pas tout à fait tort... Un endroit pas luxueux mais confortable avec un beau jardin, et très abordable pour le Corcovado et que nous avions pour nous (60 $ par nuit avec 2 chambres pour 5, 12$ par repas/adulte et 6$/enfant). Nous avons réservé le tour dans le parc par l’intermédiaire de Mike pour le lendemain (75$ /pers et gratuit pour notre petite dernière).

Jour 13 : Lever matinal pour être à Drake à 6h. Nous y retrouvons d’autres touristes (nous sommes une quinzaine) et embarquons à bord d’un petit bateau. On nous distribue un petit sac avec un pique-nique pour le midi. Tout est bien organisé… La côte est magnifique, un peu dans la brume, et le soleil brille, ce qui donne une atmosphère fantastique ! Nous apercevons quelques dauphins, des poissons volants,  et au bout d’1h30, nous débarquons dans le parc, sur une petite plage superbe au milieu de centaines de bernard-l'hermites.  Il y a 3 bateaux en tout. Les groupes se séparent et nous sommes 9 avec un guide. La balade est très chouette, le parc est sauvage et nous y voyons beaucoup d’oiseaux, des singes araignées, un tamanoir que nous observons pendant une grosse demi-heure, un crocodile (dans la mer !), des aras rouges… Nous restons un peu sur notre faim côté animaux mais l’endroit est vraiment magique. Nous pique-niquons à la station de la Sirena, bordé par une petite piste d’atterrissage. Un joli bout du monde ! Nous terminons la rando et repartons pour Drake en début d’après-midi. Au retour, nous apprécions d’avoir la voiture pour aller jusqu’à la plage de San Josecito accessible par une piste vertigineuse et quelques passages de rivières (les enfants sont heureux de tester la hauteur de l’eau afin d’assurer le passage avec le véhicule !!). C’est vraiment l’aventure ! La saison des pluies est un peu en avance paraît-il, et malgré le gros orage que nous avons eu la nuit précédente, on passe facilement. Nous étions un peu inquiets…et le lendemain d’ailleurs, nous rebrousserons chemin car un camion chargé de gravier s’est embourbé, a versé et bloque le chemin.

Jour 14 : Jour de pluie… diluvienne ! Nous laissons tomber la sortie Isla del Cano et restons au Tesoro Lodge à observer les oiseaux qui vont et viennent dans le jardin puis allons nous balader sur le sentier attenant au lodge dès que la pluie cesse. Nous recevons la visite d’un perroquet vert, doué pour le spectacle sur corde à linge ! Nous terminons la journée par une baignade à Drake sous un ciel couvert mais l’eau est tellement chaude…

Jour 15 : Il nous faut aujourd'hui quitter le Corcovado. Sur les conseils de Mike, nous repartons par la piste (pas le choix) mais bifurquons à gauche peu après Rincon. La piste mène à Sierpe, a été refaite récemment et n’est pas empruntée par les camions, donc peu abîmée. Nous passons par un col, c’est superbe et assez impressionnant car escarpé et sinueux... et désert. Nous arrivons à Sierpe où une barge tirée par un petit bateau à moteur fait passer un ou deux véhicules à la fois. Assez épique car le courant est fort et la barque bien petite… Mais nous passons, dès que le « conducteur » a fini son repas de midi ! Nous arrivons en fin d’après-midi à Dominical (retour à Hacienda Baru que nous avons bien apprécié) où nous faisons une dernière halte côté Pacifique. Nous faisons une des balades sur les sentiers d’Hacienda Baru et observons (enfin !) un paresseux ! (Heureusement, nous avions vu ceux du Rescue Center déjà...) Ces animaux sont difficiles à voir et il faut avoir de la chance...

Jour 16 : Ce matin, nous repartons sur l’un des sentiers d'Hacienda Baru où nous voyons une famille de singes capucins très curieux et un crocodile qui nous barre le chemin. Une belle frayeur ! Bon, il a l’air un peu endormi et se dégage sur le côté en grognant… Nous passons et accédons à une petite plage sauvage. Une dernière baignade et nous voici repartis en direction de San Isidro El General, puis El Cerro de la Muerte. En deux heures, nous sommes dans un  paysage de montagne à plus de 3000 m d’altitude. La route est magnifique et nous roulons à 40 km/h. Nous atteignons El Tucanet Lodge, à Copey de Dota où nous avons réservé pour la nuit. Nous y mangeons de la  truite, spécialité de la maison. C’est un endroit superbe, loin de tout encore une fois, et le lodge est très spacieux et confortable… (et équipé d’une table de ping pong qui fait la joie des enfants).

Jour 17 : Lever pour 6h ce matin encore pour aller observer le quetzal en compagnie de Gary, notre hôte. Nous marchons pendant deux heures et avons la chance d’observer un de ces oiseaux bleus (100 $ pour la nuit et la sortie pour nous 5,  petit déj compris). Balade agréable dans les sous-bois, au frais, car on est altitude par ici. Retour au lodge pour un petit déjeuner copieux et il est l’heure de partir en direction de Cartago puis Alajuela. Nous passons cette dernière nuit au Vida Tropical B and B (une petite chambre pour 60$ pour 5 petit déj compris). Isabel gère cet hôtel (de type auberge de jeunesse, un vrai "bon plan", et de jolies petites créations pas cher à ramener en souvenir) et son mari tient le restaurant Jalapenos où nous avions mangé le premier soir. Nous y retournons et avons rendez-vous avec Vincent de Tout Costa Rica pour un petit retour sur notre voyage, restituer la carte de téléphone et aussi afin de récupérer mon téléphone portable oublié chez Tom en début de séjour ! Bien pratique le réseau Tout Costa Rica !! Merci Vincent ! Au passage, je signale que nous avons aussi oublié un chargeur d’appareil photo dans le Corcovado et nous savons qu’il est en cours d’acheminement pour Alajuela où Tout Costa Rica se chargera de nous le renvoyer par la poste… Merci encore l’équipe de Tout Costa Rica !!!

Jour 18: Dernier jour ! Nous partons assez tôt pour le volcan Poas avant l’arrivée des nuages. La balade est sympa, c’est plus touristique évidemment que partout où nous sommes allés, mais le coup d’œil sur les fumeroles du volcan est impressionnant. Dernier repas (typique et bon) pris dans une des nombreuses gargotes le long de la route en redescendant. On repasse par l’hôtel où nous attend notre linge fraîchement lavé (pratique) et partons pour l’aéroport. Restitution de la voiture sans problème particulier.

Divers

- Nous avons été très contents de passer par Tout Costa Rica car outre les services proposés (carte téléphone, réductions, oublis en cours de route…), nous avons pu résoudre un petit problème avec le loueur de voiture à l’arrivée, qui nous proposait un véhicule plus petit que celui qui était prévu. C’était plus facile d’avoir un intermédiaire parlant couramment la langue et  travaillant régulièrement avec un loueur et nous avons pu récupérer un véhicule adapté pour 5 personnes. Par ailleurs, c’était sympa de poser des questions sur le forum et surtout d’avoir les réponses de Pierre (merciii), de consulter les messages des uns ou des autres,… Le voyage avant... le voyage ! J’ai bien aimé cet état d’esprit solidaire.

- Le fait d’être hébergés parfois chez des expatriés (belges, français, américains, canadiens…), ce qui à priori nous gênait un peu, permet finalement d’apprendre plein de choses sur le pays. En tout cas, nous avons aimé discuter avec tous ces gens qui sont venus s’installer dans ce pays, car ils s’y plaisent et le connaissent bien. C’est bien d’aller aussi chez les Ticos bien sûr ! Ils sont très accueillants ! Et ils parlent souvent anglais, si votre espagnol laisse à désirer...

- On peut vraiment manger pour pas cher dans les petits restaurants de bord de route. La nourriture est bonne et copieuse.

- Nous nous sommes toujours sentis en sécurité. Malgré quelques arrivées un peu tardives (hum hum !). Il faut surtout faire très attention aux cyclistes et aux piétons, nombreux en fin de journée à la nuit tombante et aux nids de poules (parfois "trous d'éléphants" nous avait dit Marie, c'est vrai !).

- Il a plus régulièrement, en fin de journée, ce qui n'est pas du tout gênant car on se lève tôt au Costa Rica... et ça rafraîchit !

- Nous nous sommes amusés avec les enfants à faire la liste de tous les animaux que nous avons vus : pas moins d’une trentaine tout de même ! Nous en avons vu, un peu partout, régulièrement. Nous avons adoré !!

Si c’était à refaire :

- Nous avons aimé tous les endroits visités. Donc rien à supprimer... Il fallait faire des choix et ce n’était pas facile ! Nous aimerions retourner au Costa Rica pour y visiter toute la partie nord ouest, notamment pour les plages et le côté sauvage de la péninsule de Nicoya. Le pays est petit mais il y a beaucoup d’endroits à visiter et les distances ne se font pas rapidement…

- Nous ferions un stop entre Puerto Viejo et Monteverde (la route était longue) et il y a une route sympa à faire semble-t-il, par Puerto Viejo de Sarapiqui. Ah, ces fameux choix de trajet !

- On a promené nos bottes...(5 paires !) pour peu d'utilisation (en avril en tout cas !). Un bonne paire de chaussures de marche fait l'affaire (eh oui ! je sais Pierre, c'était pourtant écrit dans le livre Tout Costa Rica !).

- Nous tâcherions peut-être de trouver un peu plus d’hébergements avec piscine, car les enfants ont apprécié lorsqu’ils pouvaient se rafraîchir (et les grands aussi !). Et la mer était souvent agitée...

- Un petit regret: nous avons "manqué" les cascades, mais l'occasion ne s'est pas trouvée et l'itinéraire était bien chargé.

Nos coups de coeur:

Tortuguero pour son atmosphère insulaire, le trajet en bateau et les tortues (l'unique pour nous, mais c'était déjà bien).

Cocles et Puerto Viejo pour l'ambiance caribéenne et la Casa Moabi (coucou Tom et Huguette !).

Monteverde pour les tyroliennes et les sensations fortes.

le Corcovado pour sa lumière magique et son petit goût de paradis perdu !

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez des précisions ! Beau voyage à vous !

Vues : 6635

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

Commentaire de DELATTRE le 17 février 2018 à 12:13

Bonjour,

Merci de ce retour de voyage. Je m'en inspire beaucoup- beaucoup pour construire le mien. Une question : a Puerto, c'est 4 nuits que vous êtes restés à la Casa Moabi et non 3, c'est bien cela ?

Merci

Dominique

Commentaire de RYCKEBOER le 1 février 2013 à 0:56

Bonjour,

Merci pour ce compte rendu de voyage, qui donne envie de connaître le pays et qui sera une bonne base

d'itinéraire pour nous. Pouvez vous me donner le coût total de votre voyage afin de prévoir le financement.

Merci par avance.

RYCKEBOER Philippe

Commentaire de ToutCostaRica le 6 juillet 2012 à 8:29

Bonjour Valérie et toute la famille (F, C, M et B),

Quel talent !

Merci pour ce retour d'expérience super vivant.

Ok, nous travaillons à une version "avec piscine" (et plein d'autres choses encore, d'ailleurs).

D'accord avec vous, il y a trop de choses à voir au Costa Rica. Mais votre parcours était déjà bien garni, et vous avez su découvrir des facettes du Costa Rica authentique.

Et encore d'accord avec vous sur la lumière magique du Pacifique sud. 

Merci beaucoup pour ce témoignage.

(Les bottes sont bien rentrées, j'espère ? :-)) )

Alma de Hatillo a rejoint le réseau -15% Carte Premium ToutCostaRica !

Une grosse bise (de Marie et toute l'équipe) à tout Saint-Pierre et Miquelon.

Amicalement,

Pierre

Pour bien préparer votre voyage :
- lisez les centaines de compte-rendus des voyageurs vous ayant précédés sur le blog
- pour en savoir plus sur le Costa Rica, procurez-vous le Livre de Pierre
- posez vos questions et obtenez des réponses en direct sur le forum
- et n'oubliez pas de vous joindre à nous au briefing matinal de Chez Pierre 

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

© 2021   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation