Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1500 expériences vécues.

Retour sur 2 semaines fabuleuses avec 2 ados de 11 et 15 ans du 17 février au 5 mars 2023 !

Aaaah...j'en ai passé des soirées sur le forum de ToutCostaRica à réfléchir au meilleur itinéraire, choisir le meilleur hôtel puis sélectionner les meilleures activités.

Ce forum, le livre de Pierre et tous les témoignages sont de véritables pépites d'informations !

Voici enfin un retour sur notre séjour de 2 semaines passé avec nos 2 garçons de 11 et 15 ans, en février-mars.

Un conseil, le meilleur choix qu'on ait pu faire : on leur a interdit de prendre leur téléphone portable : grand bien nous en a fait puisqu'ils ont été 24h/24h et 7j/7 disponibles pour nous écouter, observer la nature et jouer à nouveau comme des enfants : une grande partie de la réussite de ce formidable voyage !

Nous sommes partis de Perpignan en voiture direction Barcelone. À Barcelone, nous avons pris l'avion qui nous menait à Madrid en 1h30. De Madrid, nous avons quitté l'aéroport pour dormir sur place avant notre vol le lendemain 15h. L'idée était de ne pas trop se speeder et surtout de ne pas avoir de vol aux aurores...

Grâce à l'application Cabify, nous avons eu un véhicule qui nous a transportés depuis le parking de l'aéroport jusqu'à notre hôtel Novotel Madrid Las ventas (16€ la course pour 4). En une petite quinzaine de minutes, nous étions à notre très bel hôtel où nous avons partagé une jolie chambre, très bien décorée, calme et confortable. Le quartier est très résidentiel et nous n'avons eu qu'un fast food pour se nourrir à 23h.

Un délicieux petit-déjeuner pris dans ce bel hôtel et nous revoilà partis direction l'aéroport : nous voulions prendre le temps d'un bon petit-déj puis arriver tranquillement à l'aéroport. Retour avec l'appli Cabify (même principe qu'Uber) en 10 mn pour 12 € ! Nous avons eu le temps pour l'enregistrement, le contrôle, etc...

J'avais pris les billets avec une compagnie dont je n'avais jamais entendu parler : Iberojet. On ne savait pas trop à quoi s'attendre sur ce vol Madrid-San Jose. On a pris un bus pour nous emmener jusqu'à l'avion situé au milieu du tarmac. De loin, l'avion nous paraissait petit pour un long courrier mais c'était très bien ! C'est avec un peu de retard que notre avion a décollé. Le repas n'était pas fou-fou mais suffisant. Si nous avions su, nous aurions rempli davantage d'eau dans nos gourdes car les 11h d'avion avec 2 petits verres d'eau et 2 gourdes pour 4 : c'était juste juste...Dans l'aéroport de Madrid, après avoir passé les contrôles bien sûr, il y a des toilettes et des points d'eau pour remplir les gourdes. Le vol s'est très bien déroulé et le retard a été rattrapé en vol. Il y a bien des films internationaux. En revanche, il faut prévoir son propre casque audio (prise jack) et son masque de sommeil car tous les accessoires sont payants.

Lors de notre arrivée à San Jose, ou plutôt Alajuela, nous avons attendu trèèèèès longtemps nos bagages, c'était incroyablement long (presque 1h30 !) : en voyant les personnes retirer de l'argent au change de la salle des bagages, je me disais : "eux n'ont pas lu les conseils de Pierre d'éviter à tout prix ce lieu pour changer l'argent car les taux sont vraiment pas intéressants ! " Pour payer le taxi, je n'ai rien : ni Dollars ni Colones, je pars donc à l'étage de l'aéroport dans un bureau de change pour retirer 100 $.
Une fois soulagés d'avoir récupéré l'ensemble de nos bagages, nous avons cherché la pancarte ToutCostaRica qui nous attendait à l'extérieur de l'aéroport. On a attendu encore presque 30 mn car on devait prendre un autre voyageur. Il n'est pas arrivé alors notre chauffeur nous a donné rendez-vous sur le parking et let's go ! On est déjà dans l'ambiance car il n'a pas fermé la voiture à clé : "pura vida". Musique chaloupée et air chaud qui souffle à travers les fenêtres ouvertes : nous y sommes enfin ! À nous les vacances et la "pura vida" : nous arrivons après 15 bonnes minutes chez Pierre B&B. La montée est rude pour arriver jusqu'à l'hôtel mais on verra tellement plus pentu par la suite !

On intègre notre chambre : basique mais pour cette 1ère nuit, ce sera très bien. On dort mal : le décalage horaire, pas de fenêtre, pas de volet, l'excitation, la chaleur à laquelle on n'est pas habitués : attention, c'est largement supportable c'est juste que par rapport aux températures d'hiver que nous avions, il y a une différence.
Notre brief ToutCostaRica doit avoir lieu à 7h le lendemain et notre véhicule 4x4 doit être livré à 9h.

Nous arrivons à 7h au briefing, nous n'avons pas encore pris le petit-déjeuner. La personne qui nous a accueillis était tellement loin de l'image que je m'étais faite du réseau : pas du tout de bienveillance juste de la terreur semée pour ne jamais conduire la nuit (avec des anecdotes de personnes mortes au bord de la route à dormir debout !) : ok on peut expliquer les choses intelligemment mais là, ce qui nous a été rabâché, c'était de ne pas conduire la nuit, de s'arrêter en cas d'accident sans rien toucher. On nous a présenté les pires scenarii : c'est sans doute une méthode pour les personnes qui ne comprennent rien à rien et qui ne sont pas du tout renseignés sur le pays et les habitudes mais là, c'était vraiment pas intéressant. A part, une astuce consistant à cacher avec un adhésif le code situé à l'arrière de notre carte bancaire pour éviter qu'une personne mal attentionnée nous prenne les codes de notre CB, vous l'aurez compris, ce briefing a été une grande déception ! Ah si, j'oubliais que notre parcours était déjà tracé mais que nous n'avons pas eu de conseils spécifiques notamment pour le parc Manuel Antonio, bref, du temps perdu...

Avec tout ça, il est quand même presque 9h et nous n'avons toujours pas petit-déjeuner : le briefing a lieu avec 2 soeurs qui ont débarqué au Costa Rica, "à l'arrache" sans rien préparer. Peut-être que pour elles, c'était mieux mais j'en doute... Nous prenons un bon petit-dej puis nous demandons à la personne de ToutCostaRica des nouvelles de notre véhicule qui n'a toujours pas été livré comme convenu. Il nous dit que c'est pas un souci, qu'il va nous conduire chez le loueur. Nous laissons les garçons à l'hôtel. J’avoue que le choix de la base chez Pierre s’était (aussi) fait grâce à ce service +++ de livraison de véhicule qui nous permettait un confort et un gain de temps. 

Je préciserai plus tard à Pierre que, C., en charge du briefing, a été extrêmement laconique dans le briefing et nous sommes sortis de là avec peu d’informations : rien sur les bons restos, les petits secrets, rien sur Manuel Antonio. Que des informations alarmistes sur le comportement en voiture…ce qui nous a valu un stress complémentaire à la prise de véhicule…
C'est avec une conduite non moins sportive que C. nous dépose à l'agence de location Avis de l'aéroport :
Arrivés chez Avis, on attend 30 mn puis un agent s’occupe de nous. Au moment de faire les documents, je m’aperçois que mon passeport n’a pas été remis au bon endroit. Seul mon mari peut donc être conducteur puisque ma copie n’est pas acceptée. C. nous avait pourtant bien prévenus de prendre nos passeports mais j’avoue, c’est de ma faute, la fatigue, le jetlag, je ne l’avais pas remis à sa place initiale au moment du retrait d'argent à l'aéroport. (Je suis un boulet sur ce coup là ! Ou pas…) L’agent nous dit alors de repasser avec mon passeport afin qu’il me rajoute en conducteur additionnel. 
10h : on nous annonce qu’on n’aura pas le véhicule attendu, qu’il ne reste qu’1 pickup ou 1 Audi Q3…pas le choix : on opte alors pour le pickup mais pas moyen de laisser les bagages dans le coffre puisqu'il est ouvert : il ne ferme pas du tout à clé. On essaie de négocier en disant que ce n’est pas ce qui était réservé mais on nous fait bien comprendre que c’est ça ou rien !
11h : les garçons sont restés à l’hôtel, je décide de les appeler pour les prévenir qu’ils ne s’inquiètent pas et que ça prend beaucoup plus de temps que prévu…tant pis pour le surcoût…
11h30 : notre véhicule arrive : le pickup à grand coffre non protégé. Ça risque d’être la cata s’il pleut ou pour nos excursions avec les valises : le coffre ne ferme pas. Les bagages sont à l’air libre. On passe énormément de temps aussi sur le téléphone pris en supplément avec le véhicule (option GPS) et le réseau et partage de connexion qui ne fonctionne pas avec l’iPhone. On baisse les bras…faut y aller !
> petite info : une fois que j'ai acheté du crédit pour la carte sim Costa Ricienne : cette option de GPS se révélera inutile : je ne la conseille donc pas forcément même si c'est rassurant d'avoir un backup en cas de besoin...
12h : on fait le tour du véhicule et, un peu désemparés, mais avec l’envie d’enfin partir et profiter, on s’en va récupérer enfants et valises à la villa Pacande (chez Pierre B&B) avec notre énorme pick up ! 
12h30 : on charge enfants et bagages dans le pickup 
On a perdu 1/2 journée de nos vacances chez Avis…
13h : On revient chez Avis avec mon passeport pour qu’ils m’identifient en tant que conductrice additionnelle. Et là, à tout hasard, je demande si un 4x4 n’est pas disponible. L’agent, avec un sourire sincère, regarde ses collègues, échange avec eux et me dit que oui ! Que l’on avance le pickup et qu’il va faire l’échange avec un 4x4 qui est revenu entre temps…Il doit être lavé et on pourra alors faire l’échange !
 Je suis tellement satisfaite de ce revirement de situation et je me dis que j’ai bien fait d’oublier mon passeport !!! J’en oublie le désagrément et nous remercions vivement l’agent qui a été vraiment adorable avec nous ! Pour la petite anecdote, nous avions pris des biscuits (spécialités de chez nous) mais comme nous avions été déçus par C., nous n'avions vraiment pas envie de faire plaisir : c'est donc l'agent d'Avis qui en aura profité !
Le véhicule est tout neuf et n’est même pas immatriculé et il correspond parfaitement à notre commande initiale ! Pura vida ! À savoir, un véhicule neuf peut circuler sans plaque d'immatriculation pendant 20 jours visiblement mais avec une feuille A4 sur le pare-brise ^^ en guise d'immatriculation provisoire !
L’agent m'a même donné des adresses de restos (vu le temps passé, ça crée des liens !) car tout ce petit monde est affamé !  Ces joyeuses mésaventures de début de séjour passée, nous voilà partis pour notre 1ère destination : Arenal !…
J'avais réservé 2 nuits à l'Arenal observatory lodge : nous avons pu profiter de la réduction Tout Costa Rica !
À notre arrivée, c'était vraiment l'émerveillement : le lodge est au coeur de la nature, nous étions vraiment en osmose avec la nature et les good vibes ticas nous ont immédiatement envahies !
Situé vraiment au pied du volcan, un peu éloigné de la Fortuna et accessible par un chemin, nous avons profité de la piscine et de l'immensité du parc qu'offre l'hôtel. Le matin, il y a même une visite gratuite d'1h incluse. On en a profité le 2è matin et on a appris plein de choses ! Un mirador se trouve au coeur du parc permettant une vue à couper le souffle !
Bon, le volcan a très souvent été dans les nuages et nous avons eu la chance de l'apercevoir qu'à la fin de notre séjour.
Je conseille de rester au moins 2 nuits sur Arenal. Nous avions prévu de n'en passer qu'1 au départ mais j'ai bien fait de revoir mes plans (et de passer mes soirées sur le forum ToutCostaRica) ! Après une première nuit (avec une pluie diluvienne !) dans ce lodge absolument fabuleux (l'accueil est bof cependant pour un hôtel de ce standing, le personnel semblait blasé, las), nous avons pris un bon petit-déj avec vue sur le lac Arenal et sur les animaux, dont beaucoup d'oiseaux. A la réception et dans les chambres, vous êtes avertis de tout bien laisser fermer car les coatis et ratons laveurs peuvent visiter vos chambres et partir avec ce qui les intéresse (la nourriture) donc pensez à ce réflexe ! Comme je n'avais réservé qu'1 nuit au départ, la même chambre n'était pas dispo, pour éviter de changer d'hôtel et profiter encore de la réduction ToutCostaRica, j'ai choisi une autre chambre. Nous avons donc testé la smithsonian et la junior suite. Honnêtement, la junior suite est vraiment immense et la smithsonian c'est déjà du grand luxe ;)
Grâce à un petit secret guide francophone du réseau (merci Pierre !), nous avons randonné de bon matin sur les laves du volcan. Michael nous a tout de suite passionnés (le volcan était toujours dans les nuages) puis nous sommes partis direction le parc Mistico et là, c'était encore mieux. Honnêtement, il n'est pas envisageable de visiter ce parc par soi-même : un guide est vraiment indispensable sinon vous passez à côté de tout !
Michael nous a dégotés tellement d'animaux : sans lui, nous n'aurions rien vu, c'est sûr. La balade est agréable, facile et nous a vraiment beaucoup plu !
Quand on circulait en bord de route, nous nous arrêtions pour observer les paresseux dans les arbres. L'émerveillement a commencé et la magie a opéré rapidement ! 
Sur les conseils du réseau, une nouvelle fois, nous avons passé un excellent moment chez Don Olivo : dégustation des meilleurs fruits que je n'ai jamais goûtés, dégustation de chocolat absolument délicieux et visite instructive et délicieuse (j'ai encore en mémoire le goût du jus bu à même le fruit...ah...)
Nous regrettons de ne pas avoir pu tester les bains d'eau chaude car nous sommes passés devant plusieurs fois et qu'à chaque fois, il était tard (n'oubliez pas qu'on avait eu un "traumatisme" de nous déconseiller de conduire de nuit...
La Fortuna est une petite ville dans laquelle on trouve pas mal de services et commerces, nous avons perdu beaucoup de temps à cause d'un problème de banque de notre fait (et pourtant nous avions supprimé tous les plafonds avant de partir, visiblement notre banquier avait oublié (ggrrrrr). Nous avons du payer en CB, ce qui n'est pas du tout avantageux, je le confirme ! Mieux vaut retirer des espèces car les commissions CB sont importantes !
Après la Fortuna, direction Bijagua pour ne pas manquer le rio Celeste ! Après de nouveaux paysages et 1h30 de route, nous voilà arrivés au paradis ! Nous sommes à Finca Mei Tai : un couple de Belges (Madame) nous accueille dans leurs 40 hectares de forêts dans lesquels ils ont tout imaginé. Le bungalow est parfait, tout y est tellement bien pensé : la terrasse surélevée avec musique incorporée et la superbe cuisine extérieure. Arrivés vers 17h30, nous n'avons que trop peu le temps de profiter, je vous conseille vraiment d'y aller pour 2 nuits : 1 c'est beaucoup trop frustrant ;-) C'est vraiment un endroit magique 
Le beau voyage continue et nous sommes bien imprégnés du sentiment Pura Vida !
Après un délicieux petit-déjeuner dans la splendeur de la Finca Mei Tai avec de très très bons produits (mmmh les fruits, les confitures, le chocolat), nous nous baladons dans la forêt si apaisante et sompueuse de Cécile et Eric. Puis il est (déjà !) temps de reprendre la route pour le fameux rio Celeste (la cascade d'eau turquoise) dans le parc national du volcan Tenorio. C'est quand même une petite rando bien sympathique et un tout petit peu physique par endroits. Il y a du monde au point de vue de la cascade. C'est vraiment très joli, on y descend grâce aux marches et on prend la fraicheur près de l'eau. Il y est interdit de se baigner. On prolonge la balade sur les différents sentiers. C'est humide et parfois un peu gadoue mais tellement agréable ! On y apprend plus loin que cette couleur incroyable provient des minéraux et du PH : mélange de doufre et de carbonate de calcium provenant du volcan voisin Tenorio. On voit bien d'ailleurs la démarcation en remontant au début du rio Celeste : l'eau "normale" se gorge des sédiments qui descendent du volcan et l'eau devient alors turquoise. Encore une beauté de la nature !
Après cette rando et ce séjour plutôt volcan et rando, à nous les plages de l'océan Pacifique : nous prenons la direction de Playa Negra, au sud de Tamarindo. Nous arrivons chez Manu, un Français installé depuis des années qui nous accueillent dans l'une de ses 3 cabinas (Uhaina). Il y a l'essentiel pour les 3 prochaines nuits que nous allons passer (c'est là que je dormirai le mieux de tout notre séjour). Après avoir déposé nos valises, nous sommes accueillis par un coucher de soleil merveilleux dans l'océan. Nous sirotons un cocktail. Encore une belle idée du bonheur ! On prend notre premier bain dans le Pacifique, sous le flot des vagues, avec cette lumière incroyable de fin de journée.
Le lendemain, nous louons nos planches de surf et prenons des cours de surf avec notre hôte Manu. On s'amuse un moment tous les 4 à faire des take-off sur les petites vagues, parfaites pour nous ! Le top de surfer en maillot au mois de février ;)
La vie s'écoule paisiblement à Playa Negra et les bonheurs sont simples. Retour à l'essentiel. On adore ! On teste la plage voisine plus au nord, on surprend nos ados jouer sur la plage avec des noix de coco. Il fait chaud et nos fins de journée sont marquées par un rendez-vous incontournable : le sunset.
Il est déjà temps de repartir direction un nouvel éden : Sámara. Un hôtel les pieds dans l'eau recommandé par le réseau : le locanda Samara beach. Une nouvelle pépite cet hôtel : beaucoup de bois dans l'appartement, un lit extérieur avec vue sur la piscine et...on fait quelques pas depuis l'hôtel, on est directement sur le sable ! Le rêve !
La petite bourgade de Sámara est très agréable notamment avec ses halles mais je dois dire que cet hôtel se suffit à lui-même. Je regrette de n'avoir pas fait de rando à cheval avec Mélissa (Horse jungle), nous avons échangé par whatsapp mais j'ai pas réussi à motiver mes hommes qui préféraient refaire du surf...La prochaine fois ! On continue les bains dans le Pacifique au coucher du soleil, même si le soleil ne se couche pas "dans" l'océan à Sámara mais légèrement derrière la forêt. Le resto de l'hôtel, littéralement les pieds dans le sable, est très bon. Et après un bon dîner, les lits baldaquins du resto de plage nous tendent les bras pour y observer un ciel très étoilé. Encore un moment de bonheur dans ce décor de rêve. Après 2 nuits et journées magnifiques, on repart en voiture en longeant la magnifique plage de cocotiers (playa Carillo). Nous n'avons pas eu le temps de faire une baignade à cet endroit là mais c'est vrai qu'un petit hamac entre les cocotiers, c'est bien pura vida !
Mais nous avons rendez-vous avec les tortues et Randall (c'est un petit secret de Pierre), en effet, quelque part plus au sud à Corozalito, on peut observer les tortues la nuit, sur la plage. On emprunte pas mal de pistes mais le voyage est toujours magnifique au Costa Rica. Quel joli petit village Corozalito, une jolie église bleue, une gentille épicière et un accueil chaleureux de Randall et sa famille. Juste en face, se trouve un petit resto où l'on vous cuisine de très bons casados. Chez Randall, il y a une piscine et la faune et la flore du Costa Rica bien sûr (avec le réveil matinal par les singes hurleurs). Mais, on ne reste qu'1 nuit donc il faut faire vite et on espère avoir la chance de voir une tortue venir pondre ses oeufs la nuit. Randall nous emmène avec sa femme et une famille de Français qui étaient là aussi. Nous avons fait des allers-retours sur la plage à la lumière rouge (pour ne pas effrayer les tortues), et ce pendant 4h30 mais nous n'avons pas eu la chance d'en voir. En effet, la marée et la pleine lune ne réunissaient pas les conditions. C'est ainsi la loi de la nature. Mais Randall nous a montré un crocodile tout proche de nous et, bien sûr, nous avons vu des tas d'oeufs de tortues morts, mangés par les ratons-laveurs et qui émanaient une odeur un peu particulière. Randall s'est vraiment plié en 4 pour qu'on voie les tortues (au moins une !) alors vraiment merci pour tout et à la prochaine fois ! 
Je vous conseille d'aller chez Randall au moins 2 nuits, 1 c'est vraiment trop court et ça ne laisse que peu de possibilités...
Et hop, il est déjà temps pour nous de remonter dans notre 4x4 direction le sud : Uvita ! Au programme : 2h de piste, 1h de ferry et 3h de route. On a décidé d'emprunter le ferry Playa Naranjo > Puntarenas. Cela nous permet de couper un peu la route et d'opter pour un mode de transport différent : le bateau. C'est sympa pour cette journée que l'on sait perdue car on est en transit et qu'on ne prévoit pas d'activités. Je conseille cette option car foutu pour foutu, autant prendre le bateau, ça fait une nouvelle expérience ! On arrive enfin dans la province d'Osa. La route est superbe car elle longe le Pacifique. On arrive avant la nuit dans un nouveau paradis conseillé par le réseau ToutCostaRica. Nous voici à l'Eden Tica lodge à Uvita. Il y a 2 bungalows chez Jessica, française installée là-bas et qui a rencontré un tico et crée une famille de 3 jolis enfants. La répartition de nos bungalows est vite faite : 1 pour les parents et 1 pour les enfants. Encore une fois, nous voici au coeur de la nature mais cette fois, avec une piscine avec vue sur...l'océan ! C'est magnifique. L'arrivée se mérite (un 4x4 est vraiment indispensable). Comme à chaque fin de journée, les lumières du sunset sont incroyables. Décidément, ce Costa Rica est un sans faute !
Après une bonne première nuit, on se lève tôt pour retrouver ma belle-soeur, son chéri et son fils à Manuel Antonio le lendemain donc départ aux aurores. Ce qui n'a jamais été gênant pour moi qui suis une grosse dormeuse car, avec le jet lag ou l'excitation du voyage et de ce pays, j'étais toujours levée très tôt. On avait lu qu'il fallait arriver tôt au parc Manuel Antonio pour en profiter. À 7h35, nous arpentions déjà les allées du parc. Nous avons croisé des biches et à 7h51 nous étions les premiers à poser notre serviette sur la plage. En effet, la plage était à nous ! 2h plus tard, ce n'était pas du tout pareil...nous étions plutôt les uns sur les autres. On a tellement profité en famille de la plage que l'on a très peu arpenté le parc et donc vu peu d'animaux (un singe capucin a tenté de nous chiper un sac, des iguanes nous ont fait coucou). Attention, nous voulions manger dans le parc (dans un resto ou autre snack) mais il n'y avait rien d'ouvert. C'est la faim qui a signé la fin de notre visite à Manuel Antonio. Donc je conseille de préparer le pique-nique sans plastique et éléments polluants car c'est contrôlé à l'entrée (il faut également réserver ses entrées en amont). Concernant le stationnement, on est vraiment allé au plus proche, je ne pense pas que nous étions dans un parking officiel mais le prix était raisonnable et surtout on était littéralement à 2 pas ! Pour le lendemain matin, c'était direction le parc Marino ballena à la recherche des baleines ! Allions-nous être plus chanceux que pour les tortues ? On a embarqué en bateau avec bon nombre d'autres touristes en quête de baleines et dauphins mais seul un dauphin nous a fait l'honneur de sa présence en mer...Pas de baleines, un peu de snorkeling...Expédition un peu chère pour ce que c'était. Nous ne conseillons pas forcément. Évidemment, notre son de cloche eut été peut-être différent mais nous avons vu la même chose que nous voyons chez nous en Méditerranée au large d'Argelès...
Après la sortie bateau, direction Dominical, un chouette village. Petit mais avec un supplément d'âme qui nous a beaucoup plu. Un marché. Des commerçants sympas. On a retrouvé la familia et on a trinqué au lemonada (boisson citronnée très rafraîchissante par ces températures).
Retour dans la douceur de l'Eden tica lodge pour une dernière nuit dans ce petit paradis. 
On profite de notre dernière matinée chez Jessica où l'on a vraiment adoré cet endroit ! Il y a une famille de "Jesus cristo" qui vit près de la piscine : ce sont des petits iguanes qui marchent sur l'eau (d'où leur nom !). Un dernier coucou à ce joli petit colibri et c'est reparti pour une 100taine de kilomètres direction Alajuela pour notre vol retour. On n'a vraiment mais alors vraiment pas du tout envie !
Sur le chemin du retour, à peine partis, nous nous arrêtons à la cascade d'Uvita où se trouvent des toboggans naturels et des plongeoirs au coeur de la nature. L'avantage, c'est que l'eau est plus fraiche que la mer ou la piscine (et ça, on aime)/ Des sauts aménagés pour profiter en toute sécurité de ce lieu idyllique où nous nous baignons. Nous y étions au moment du Envision festival (sorte de Burning man du Costa Rica) donc des festivaliers venus du monde entier (et surtout du continent Américain) ont profité de ces cascades pour se laver ;) donc nous n'étions pas vraiment seuls...
En remontant à la capitale pour notre dernière étape, on fait un stop sur le pont des crocodiles à Tarcoles. C'est vraiment impressionnant et incroyable d'avoir ces créatures sous nos yeux, à quelques mètres. Pleiiiin de crocodiles...
Notre dernière nuit se passe chez Pierre Détente (hôtel Villa Margarita), bien mieux que chez Pierre B'n'B avec un super accueil et une grande piscine. Un lieu superbe avec un excellent petit-déj, idéal pour arpenter les chemins du volcan Poas. On ne part pas de très bonne heure malgré les conseils car on profite de cette dernière matinée bien agréable (soit dit en passant, la famille de Français que nous avions croisé chez Randall le soir de la recherche des tortues avait dormi à cet hôtel à leur arrivée, ils étaient repartis malencontreusement avec les clés de la chambre. Nous avions pour mission de les remettre, ce qui fut chose faite et très appréciée !
La montée direction le volcan est très jolie, c'est vraiment un nouveau décor et une nouvelle diversité de paysages. Il faut savoir que le volcan culmine à 2708 m. Au bord des routes, on nous propose des fraises du volcan. On ne s'arrête pas car on voudrait vraiment voir le volcan ! Nous avions réservé les entrées sur le site du sinac et à 10h12, nous observions la beauté du lac du volcan. 10 mn plus tard, le brouillard a commencé à couvrir le sommet et nous nous sommes dirigés vers un autre cratère tout aussi somptueux que nous avons bien observé, il s'agit d'un lac rempli par l'eau de pluie, il est couleur turquoise. La balade est facile et très agréable, il n'y a pas besoin de plus de 2h en tout et pour tout à Poás. Dernière étape pour dépenser nos derniers colones : on achète chocolats, autocollants et quelques souvenirs à la boutique du volcan. Puis c'est la redescente avec un arrêt resto avec vue. Notre dernière étape est la Paz Waterfall gardens, notre ultime shoot de vert. L'entrée n'est pas donnée mais on en veut encore avant de quitter ce merveilleux pays...On fait la visite un peu au pas de course car, cette fois, on a un avion à prendre quand même ! Papillons, vivarium nous plaisent, les animaux en cage, nettement moins...Heureusement, les cascades et la chaleur humide de cette balade nous émerveille mais à 15h30, il est temps de quitter ce dernier point de vue et de rejoindre l'aéroport.
Nous voici à Alajuela pour rendre le véhicule que nous avions loué et avec lequel nous avons partagé 1468 km à travers ce merveilleux pays !
La navette qui nous amène à l'aéroport transporte nos bagages et notre nostalgie déjà naissante...Casquette, tshirt et quelques souvenirs pour embarquer à jamais la pura vida avec nous !
Dans l'avion, remettre des chaussures fermées, des pantalons et une polaire ne nous enchante pas du tout du tout !
On dit au revoir au Costa Rica. Vraiment, j'ai tout aimé de lui.
On fait San José - Madrid puis, dans la foulée, Madrid - Barcelone, avec 1h de retard à l'arrivée en terres catalanes et à 23h58, nous arrivions enfin chez nous. Le lendemain : c'est la rentrée pour tout le monde !!!

Au total, pour 4, en comptant vraiment tout, ce voyage nous a coûté 7093 €, ToutCostaRica a été notre meilleur allié pour construire l'itinéraire, réserver les premiers hôtels puis les suivants, le choix des activités et bien sûr la voiture ! Je ne saurai que vous conseiller ToutCostaRica.
Merci à tous et à votre disposition pour répondre à vos questions !

Vues : 2424

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

Commentaire de myloustar le 28 avril 2024 à 7:13

Bonjour Severine

on peut tout à fait remplir une gourde une fois la zone de contrôle passée. Mais je réponds un peu tard. J’espère que vous avez fait un beau voyage !

à bientôt 

Commentaire de severine hedier le 30 décembre 2023 à 10:42

Bonjour,

Nous prendrons nous aussi iberia depuis madrid comme compagnie aérienne pour rejoindre le costa rica. Merci de votre conseil concernant la gourde mais je pensais qu'on ne pouvait pas passer les contrôles avec un récipient, même vide de plus de 100 mL ? Pourriez vous m'éclairer ?

merci vivement par avance

Commentaire de ToutCostaRica le 8 novembre 2023 à 6:41

Bonjour Mylène, bonjour la famille,

Après une préparation minutieuse sur la forum, retour fleuve !
Et merci pour l'enthousiasme communicant, difficile de mieux rendre le Costa Rica en quelques centaines de lignes.
Merci.

Pour information, vos voeux ont été exaucés.
C... n'aide plus les voyageurs avec le réseau solidaire depuis longtemps, passage éphémère pas du niveau attendu, oui... et même la base d'accueil Chez Pierre B&B a été changée depuis juillet pour une grande propriété arborée qui était alors déjà en préparation, accueil familial, restauration de qualité sur place ou partout autour à pied, plus facile d'accès etc ! Et des chambres avec tout le confort !
Vos désirs sont des ordres !

Encore une fois, merci ! Et à disposition !

Bien amicalement,

Pierre

https://www.toutcostarica.com/

Préparer, Profiter, Partager

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

© 2024   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation