Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1500 expériences vécues.

retour sur notre voyage de février 2024 à 5 avec 3 enfants de 11, 13 et 15 ans

¡Hola!

Je me lance enfin à décrire notre fabuleux séjour au Costa Rica. Nous sommes partis de Genève le 18/02/24, pour un retour le 5/03/24, soit 16 nuits sur place. Nous avons volé avec United Airlines avec une escale à l'aller et au retour à Newark. Aucune remarque sur cette compagnie aérienne ou sur le vol en lui même. Tout s'est bien déroulé, aucun bagage égaré, pas de retard.

Dimanche 18/02:
Atterrissage à Alajuela à 20h, heure locale, nous avions réservé la navette via ToutCostaRica. Elle nous a conduit directement à la Villa Pacande pour notre première nuit. Bien que le petit déjeuner soit copieux, je ne recommanderai pas vraiment cet hôtel. Il était plutôt vétuste (chambre familiale), et nous avons eu du mal à nous débrouiller avec seulement l'anglais. 

Lundi 19/02:
Le briefing n'étant pas prévu à la villa Pacande, nous l'avions fait en visio la veille de notre départ. Merci d'ailleurs à la jeune fille que nous avons eu, ses explications et conseils étaient très clairs et cela nous a beaucoup aidés, voire même rassurés. La voiture de location louée via TCR nous a été livrée directement à l'hôtel, par 2 hommes très sympathiques. Super véhicule, presque neuf, avec un coffre immense et des sièges confortables même à l'arrière (Toyota Fortuner). Vers 10h, nous voilà partis direction La Pavona. Nous avons pris la route de Puerto Viejo de Sarapiqui et sans regret: nous nous sommes arrêtés à la cascade de la Paz, où nous avons vu de magnifiques morphos bleus, et nous avons croisé le chemin d'un coati également. Repas dans un soda le midi puis direction l'embarcadère pour Tortuguero, en traversant les plantations de bananes notamment. Nous prenons l'un des derniers bateaux, sous une pluie battante et le bateau nous dépose directement à notre hôtel au bord de la rivière: Casa Marbella (Booking), notre coup de coeur hébergement. Nous avons une chambre familiale confortable et spacieuse, avec vue sur la rivière: magnifique! 

Mardi 20/02:
Le temps de prendre un petit café (nous déjeunerons après l'activité, très pratique!), et nous retrouvons à 5h45 Hugo (HUGO TOURS) , notre guide francophone pour la visite du Parc National en barque sans moteur. cette activité est magique et les explications d'Hugo précises, dans un français parfait. Nous avons pu voir des iguanes, un porc épique nain poilu du Mexique  (ce nom restera gravé à jamais tellement il a fait rire les enfants!), des aigrettes bleues, des ibis, des anhingas, des caïmans dont un qui était a quelques cm de l'embarcation, et des singes. Les passages dans les sous-bois, avec pour seul bruit les chants des oiseaux étaient incroyables. Il s'est mis à pleuvoir au moment du retour, et nous avions du mal à pagayer efficacement donc Hugo nous a fait ramener par un de ses collègues en barque à moteur.
Nous profitons d'un copieux petit déjeuner à l'hôtel, composé de fruits, et d'une options salée avec des oeufs brouillés et du pain ou sucrée avec des pancakes et du sirop d'érable.
L'après-midi, nous avons fait le parc national, à pied cette fois-ci (l'entrée est la même que celle du matin, elle est valable à la journée), sans guide, et sous la pluie. Nous avons vu quelques curiosités: des arbres poilus, des petites grenouilles rouges minuscules, des petits léazards, des lianes, d'immenses plantes style aloe vera et nous avons même vu des boas constrictors (en voyant qu'un groupe accompagné de notre guide du matin s'arrêtait à cet endroit, on a un peu triché sur ce coup-là, Hugo nous a reconnus et invités à venir voir). Nous atterrissons sur des plages à l'allure de plages du bout du monde.
A notre retour à l'hôtel, Darius (coup de cœur humain), le responsable de l'hôtel, nous explique que c'est une petite tempête tropicale qui est à l'origine de la pluie. Il en faut plus pour nous démotiver et nous nous promenons dans les rues animées du village caribéen. l'électricité est coupée par moments mais les groupes électrogènes permettent de continuer à produire de l'électricité et les électriciens interviennent rapidement. Nous avons vraiment aimé cette parenthèse enchantée de Tortuguero, il y règne une ambiance particulière de bout du monde qui nous a beaucoup plu. Nous dînons au restaurant Mi Nino, où nous avons très bien mangé sur fond de musique reggae.

Mercredi 21/02:
Départ de Tortuguero depuis notre hôtel, direction la Pavona pour récupérer notre véhicule. Puis nous prenons la route pour La Fortuna. La quantité d'eau tombée en 2 jours fait que notre trajet retour en bateau était bien plus rapide. Nous avons vu un crocodile américain qui lézardait sur un tronc d'arbre au dessus de l'eau.
Arrivés à notre Hôtel & Hot Springs Sueño Dorado (Booking) à la Fortuna, le volcan est caché derrière les nuages. Nous profitons des sources d'eau chaude à disposition dans l'hôtel: une piscine froide, 3 bassins d'eau tempérée et 1 bassin d'eau chaude. Nous avons mangé à la Fortuna, au restaurant Pizza Ranch que je ne recommanderai pas.

Jeudi 22/02:
Encore un très bon petit déjeuner buffet dans cet hôtel. Puis nous retrouvons Michael Barrantes, notre coup de cœur guide francophone, pour une visite des Mistico Hanging Bridges (activité TCR). Nous avions rdv à 7h30 pour éviter le flux de touristes car il a enfin cessé de pleuvoir. Grâce aux yeux perçants de Michael et de sa loupe, nous avons pu voir de nombreuses choses: des oeufs de grenouilles transparentes fécondés, des vipères, un fourmilier (déniché par mon mari, trop fort!) que l'on a longtemps observé, des motmots, des singes araignées, et les fourmis coupe feuilles, dont Michael nous a longuement expliqué leur organisation en colonies. Malgré mon vertige et celui de ma fille, les passages des ponts suspendus n'ont pas été difficiles. Je ne dirais pas que j'y passerais des heures, mais pas de souci pour traverser.
N'ayant pas observé de paresseux, sur conseil de Michael, nous avons contacté un guide (Geovany) pour visiter son parc naturel privé. Nous n'avons pas été déçus du spectacle: plusieurs paresseux, dont des bébés, en mouvement pour la plupart (ils se séchaient en se grattant suite aux fortes pluies). Le parc est très agréable et les explications complètes mais en anglais. 
Nous avons passé la soirée à profiter des bains d'eau chaude de l'hôtel et son bar attenant ;-)

Vendredi 23/02:
Quelle belle surprise à notre réveil: le volcan Arenal est presque entièrement découvert. Parfait avant notre départ pour la Péninsule de Nicoya. La route vers Samara est agréable, nous traversons de nombreux villages aux maisons colorées. Nous voyons aussi des capucins à face blanche. L'arrivée à Samara nous en met plein les yeux: plages paradisiaques, de sable blanc, bordés de cocotiers. Nous rejoignons notre Airbnb réservé via TCR, la villa Splendor, à Puerto Carillo. La maison est très bien équipée, propre et dans un environnement agréable: petite piscine et hamac sont à notre disposition. Nous nous plaisons beaucoup dans cet endroit où l'on s'installe pour 4 nuits. Nous sommes entourés par la nature: poules, chiens, immenses lézards...  et des singes hurleurs qui vivent dans les arbres juste à côté de la terrasse. Leurs cris sont impressionnants. Nous profitons d'avoir une cuisine pour cuisiner et faire ainsi quelques économies. Il fait très chaud et les Pina colada maison sont très appréciées!

Samedi 24/02:
Depuis la plage de Samara, nous partons en bateau avec Leo Tours (activité TCR) direction Isla Chora, une île déserte propice au snorkeling. Nous avions bien fait de prendre nos chaussures d'eau, le sol étant plein de cailloux. Nous les avons chaussé à la place des palmes. Armés de nos masques et tubas, nous partons à la découverte des petits poissons de formes, tailles  et de couleurs variés. Puis nous distinguons une ombre plus grosse, d'une taille énorme: nous avons eu la chance de croiser le chemin d'une tortue de mer qui nageait dans l'eau. moment hyper émouvant!!!! elle était si grâcieuse... L'activité comprend aussi un petit goûter à base de fruits, appréciable par cette chaleur! 
Nous attendons le soir pour sortir de nouveau sur la plage et profité d'un magnifique coucher de soleil. les tons orangés laissent peu à peu place à des tons roses et violacés.

Dimanche 25/02:
Nous partons le matin pour notre prochaine activité, de nouveau réservée par TCR. Nous rejoignons Horse Jungle (que je ne recommande pas, voir plus loin) après une longue partie en piste (merci le 4x4). Cette activité a malheureusement due être écourtée (30 minutes sur les 3h prévues) car une de mes filles a fait un malaise sur le cheval. La gestion de cet événement a été mauvaise, la patronne se trouvant dépassée par la situation (pourtant pas de barrière de langue puisqu'il s'agit d'une française). Je pense qu'une "procédure" devrait exister en cas d'urgence, la chute d'une cheval étant un accident assez fréquent par exemple... Bref, je ne peux pas conseiller cette activité, mais je remercie TOUTCOSTARICA pour la gestion du désaccord financier litigieux avec cette personne qui nous demandait de payer la totalité (à ce moment-là, faire payer en amont rendrait les choses plus simples finalement).
Nous avons également demandé conseil à Toutcostarica par rapport à ce malaise. On nous a conseillés d'aller en pharmacie, ce qui nous a permis de nous orienter sur une possible déshydratation. Les médicaments et le soluté ont été efficaces, le repos au frais pour le reste de la journée nous ont permis de profiter d'un nouveau coucher de soleil avant une nuit bien méritée.

Lundi 26/02:
journée calme pour que ma fille se remette: plage tôt le matin, où l'on a vu de nombreux pélicans et tard le soir. La piscine est appréciée, comme la présence des singes hurleurs que l'on' observe longuement.

Mardi 27/02:
Nous quittons la chaleur de Samara pour le frais de Monteverde. Nous rejoignons notre lodge dans une ferme, réservé via TCR: Finca Terra Viva. l'accueil est parfait! Jose Daniel est très sympathique, disponible et arrangeant. Magnifique chalet, dont un côté entièrement vitré permet d'observer la faune de l'intérieur du logement. Il est très confortable et le petit déjeuner est disponible dans le chalet (lait de la ferme, oeufs frais, pain, confitures, jus d'orange, céréales, beurre maison, café, fruits...). Nous partons en randonnée dans un des sentiers de la propriété: traversée de rivières, passage au milieu des vaches... Nous voyons notre 1er toucan!

Mercredi 28/02:
Les bruits de la nuit ont été nombreux: grenouilles, oiseaux et même hurlements de coyotes.
Après un super petit déjeuner, nous sommes partis visiter une plantation de café "Cafe de Monteverde" (activité TCR), le tour étant en français à 8h30. Nous sommes accueillis par un bon café, puis nous commençons les explications de notre guide nicaraguayen Sergio par la fabrication de leur engrais et de leur fongicides naturels. Puis nous suivons toutes les étapes de plantations du café (germination, sélection, semis en godet, fleurs, puis fruits). Nous ramassons quelques fruits, que l'on goûte, puis nous séparons la peau du grain. Nous pouvons observer le séchage et les différentes variétés, puis la torréfaction et enfin l'emballage. Nous avons ensuite dégusté les différentes variétés de café, ainsi que différentes préparations. La visite était très intéressante et complète. Nous avions réservé les repas avec la visite et nous nous sommes retrouvés dans la "cantine" des ouvriers agricoles: très copieux, avec de bons produits frais, et l'ambiance était chaleureuse.
Après le repas, direction la prochaine activité, la seule que je n'avais (volontairement!) pas réservée par avance: les tyroliennes de Selvatura Park (acrivité TCR). Poussés par l'envie des enfants de faire cette activité, j'ai décidé de tenter d'affronter mon vertige... Et j'ai vraiment bien fait! Après le briefing des consignes de sécurité, direction la première plateforme: son ascension n'est pas facile car on attend dans les escaliers et c'est assez long. Les prochaines plateformes sont moins "embouteillées". Les 2 premières tyroliennes, je les subis, avant de prendre plus de plaisir sur les suivantes. Celle de 800 m à 2 est top! On en enchaîne 12 avant d'arriver au saut de Tarzan (que nous n'avons pas fait). Il n'est pas nécessaire de monter des plateformes pour chaque tyroliennes, certaines s'enchainent et les guides présents à chaque plateforme sont top, toujours un petit mot gentil pour savoir si tout va bien, parfois même avec des "c'est parti mon kiki!!!" Pour la dernière descente, une gentille dame a proposé son sac superman (harnais permettant de descendre à plat ventre, à l'horizontale) à mon fils de 11 ans qui a accepté avec plaisir. Le voilà donc parti entouré de guides, nous le suivons de loin car les supermans passent en 1er. On le voit partir depuis la plateforme, c'est impressionnant. En haut des 14m, on nous harnache à 2 pour la traversée sensationnelle d'1km: vue incroyable, sensations de vitesse, on survole tout le site! En bas on se retrouve tous les 5 pour partager nos impressions: tout le monde est unanime pour dire que c'est une expérience incroyable, qu'il aurait été dommage de ne pas le faire. 
De retour à la ferme, nous nous rendons à une activité plus... terre à terre: nourrissage des veaux au biberon, proposé gratuitement par Finca Terra Viva.

Jeudi 01/03:
Après une nouvelle symphonie nocturne, nous reprenons la route pour descendre jusqu'à Manuel Antonio, avec arrêt au pont de Tarcoles pour voir les crocodiles. Arrivés à Quepos, la chaleur est moins sèche qu'à Samara, plus tropicale et humide. Notre logement est incroyable encore une fois, avec une terrasse directement dans la jungle (Airbnb), dans un quartier populaire. Les enfants sont ravis de retrouver la plage, les vagues du Pacifique, avec un détail en plus: l'omniprésence des capucins!!! ils volent tout ce qu'ils trouvent, emmenant leurs trésors dans les arbres... Ils sont très nombreux! Le soir, nous avons flâné dans Quepos et nous avons pu écouter une batucada, avant de rentrer et d'obserser la jungle depuis notre terrasse. Le premier habitant débusqué est un agouti (il n'était d'ailleurs pas seul!!!). Puis nous avons entendu bouger dans les arbres et nous avons vu des yeux briller. A l'aide de frontales, nous avons pu voir qu'il s'agissait d'un kinkajou. 

Vendredi 02/03:
Nous avions réservé l'entrée au PN Manuel Antonio pour 7h, ce qui était bien car nous avons trouvé facilement de la place pour nous garer. Que dire du Parc National Manuel Antonio? les paysages sont magnifiques, les plages paradisiaques, mais les animaux peu présents (en tout cas sans guide et au moment où nous y étions). Nous avons vu de nombreux crabes et iguanes, mais rien d 'autres. Il était agréable d'y être à l'ouverture car nous étions vraiment tranquilles par rapport au moment où nous sommes repartis.
Le midi, très bon soda à Quepos: Marisquería Sabromar où nous avons pu manger des pâtes aux crevettes, une assiette de fruits de mer ou encore une dorade panée.
L'après-midi, nous sommes retournés à la plage, puis nous avons profité du coucher de soleil depuis le bar El Avion, en sirotant des cocktails. 

Samedi 03/03:
Nous avons pu longuement observer la dernière espèce de singes que nous n'avions pas vue: les singes écureuils, puisqu'une colonie vit dans les arbres donnant sur la terrasse. Ils ont fait le spectacle, passant de branches en branches, se balançant sur la balustrade de la terrasse, avec pour certains, leurs petits sur le dos. C'était un moment incroyable, on s'est senti privilégiés de pouvoir profiter des ces dizaines d'individus rien que pour nous.
Puis c'est le départ pour notre prochaine étape: Jaco, pour faire du buggy chez AXR (activité TCR). Erreur de leur part, le buggy qu'ils nous ont préparé n'est que de 4 places. Mon fils montera sur un quad derrière le guide, pour son plus grand plaisir. Après avoir quitté la ville, on prend une piste jusqu'à un belvédère puis jusqu'à ... un bar... Dommage que la conso ne soit pas comprise dans le prix car clairement, nous n'avons pas trop le choix que de consommer... C'était agréable mais c'est peut être l'activité que je ne referai pas. Elle dénote du côté nature que nous avions donné jusque là à notre séjour.
Puis direction notre logement la nuit: Playa Bejuco. On change de décor par rapport aux précédents logements puisque l'appartement se situe dans un complexe résidentiel avec piscines et accès privé à la plage. Nous profitons des piscines jusqu'au bout de la nuit.

Dimanche 04/03:
Nous profitons du complexe balnéaire jusqu'à midi avant de reprendre la route pour Alajuela et notre dernière nuit au Costa Rica. L'ambiance est morose, mais l'arrivée dans notre dernier logement nous redonne le sourire: l'hôtel ESKALAMI LODGING est un havre de paix près de l'aéroport, tenu avec gentillesse par Karen et sa famille, qui est une hôtesse formidable! Nous y avons croisé des canadiens sympathiques, avec lesquels nous avons partagé l'apéro (nous avions une bouteille de rhum à finir), ainsi qu'un succulent repas préparé par Karen. Ce moment hors du temps nous a permis d'oublier notre tristesse de repartir en France.

Je comprends quand on dit que beaucoup des voyageurs qui sont venus au Costa Rica reviennent. Il y a tellement à voir! Nous avons néanmoins le sentiment d'en avoir fait beaucoup, mais sans courir sans cesse.
La plupart des journées de trajets, rien n'était prévu. Nous quittions un logement sans nous presser, pour en rejoindre un autre de la même façon. Cela nous a permis de nous arrêter en chemin, là où nous en avions envie. Les trajets ont vraiment fait partie du voyage. De plus, les activités réservées se déroulaient tôt le matin, laissant tout le reste de la journée de libre.
Nous avions hésité à faire la côte Caraïbes et finalement nous aurions regretté de ne pas connaître Tortuguero, même sous la pluie! L'ambiance nous a transportés, et le Pura Vida était vraiment partout.
Au Costa Rica, chaque lieu de visite est tellement différent que je ne saurais dire lequel nous avons préféré et pourquoi. Peut-être un peu déçus du Parc Manuel Antonio mais la faune était omniprésente près du logement ce qui a compensé.
Petit bémol sur la nourriture, malgré des logements où nous pouvions cuisiner, nous avons manqué de diversité... et les prix dans les supermarchés étaient relativement élevés. Cela ne gâche en rien un voyage, nous nous sommes facilement adaptés, et les fruits ont un goût incroyable! 


Je souhaite à chacun de s'inspirer au besoin de notre expérience, comme j'ai pu me nourrir de nombreux posts ici.

Merci TOUTCOSTARICA pour tout!!!!

Bon voyage à tous, que vous partiez (vous allez en prendre plein les yeux) ou que vous reveniez (fermez les yeux, la magie est toujours là en repensant à ces bons moments).

Marion 
Matthieu
Zoé
Ninon
Sacha

Vues : 134

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

© 2024   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation