Tout Costa Rica BLOG

Itinéraires au Costa rica. Préparer son voyage grâce à 1000 expériences vécues.

Tout d'abord, je tiens à remercier, en mon nom et celui de mes compagnes de voyage, l'équipe de Tout Costa Rica pour son aide dans l'élaboration de notre séjour. Les informations reçues lors du briefing nous ont permis de partir sereinement pour notre road trip.

Le Costa Rica... un rêve devenu réalité après l'annulation de notre voyage en Mai 2020. Grâce aux bons conseils de TCR, nous avons pu partir, non sans avoir passé quelques nuits blanches à nous demander si on partirait. Nous avons pris le vol AF direct CDG-SJO. A L'enregistrement, aucune question. A la PAF, RAS, juste contrôle du passeport, du PCR, de l'attestation de sortie du pays et du motif impérieux. Aucune question.

Samedi 13 Mars 2021

Nous avons mis 3 heures pour sortir de l'aéroport de San José. A deux reprises, nos "pases de salud" ont été contrôlés  pendant que nous faisions la queue. L'avion était plein, donc beaucoup de monde et juste deux guichets ouverts. Hébergement à la Villa Pacande, base TCR, où nous avons reçu un très bon accueil malgré notre arrivée tardive.

Dimanche 14 Mars 2021 - Cahuita - 241 km

Après le PDJ et le briefing, notre véhicule a été livré à l'hôtel. Nous attendions un van pour 9 et avons reçu un mini bus pour 14. Ce qui n'était pas plus mal pour nous 7 et nos bagages. Le temps de se familiariser avec le frein à main, difficile à manier, nous voici en route pour Cahuita. Nous passons par Braulio Carrillo pour éviter San José. La route est très belle mais nous sommes bloquées pendant une heure par un éboulement. Puis quelques travaux vers Puerto Limon nous retardent mais heureusement peu de camions car nous sommes dimanche. Nous mettons 5 heures pour arriver. TCR le dit suffisamment, ne pas se fier aux distances. 

Hébergement au Colibri rouge, tenu par un couple de français (carte premium). Perrine nous accueille comme des amies. Elle nous donne plein d'indications et conseils. Nous avons adoré cet hôtel : confort, piscine, jacuzzi, barbecue, cuisine commune, bon petit déjeuner.

Lundi 15 Mars 2021

Matthieu, le mari de Perrine nous emmène à l'entrée du Parc de Cahuita. L'entrée se fait sur donation (5 $). La plage longe le parcours de 9 km. Nous n'avons pas pris de guide mais nous avons vu paresseux, raton laveur, singes capucins, papillons dont le joli morpho... Nous prenons notre temps pour découvrir la nature et faisons une pause baignade. Il y a peu de monde. Après 5 heures passées dans le parc, nous ressortons à 200 m de notre hôtel.

Mardi 16 Mars 2021

A 9 h 30, nous visitons le Jaguar Rescue, un refuge pour animaux blessés, abandonnés ou détenus illégalement. Ce n'est pas un zoo mais bien un refuge, sans aide de l'état. Une bénévole française nous fait partager sa passion. Chaque pensionnaire a son petit nom et son histoire, bien triste parfois. A terme, les animaux sont relâchés dans la nature, une fois guéris. Par contre certains restent au refuge car leur handicap ne permet pas de les libérer ou bien parce qu'ils sont trop habitués aux hommes.

Ensuite, nous faisons une petite balade au Parc Manzanillo, beaucoup plus sauvage que Cahuita. Entrée sur donation et 1000 colones donnés à un tico pour garder notre véhicule. Nous allons jusqu'au belvédère où nous découvrons une vue magnifique sur un rocher planté dans l'océan. Notre logeuse nous a déconseillé de nous enfoncer seules dans la forêt, ou bien avec un guide, car les chemins ne sont pas bien balisés. A refaire, lors d'un prochain voyage.

Le soir, sur les conseils de Perrine, nous dînons dans un restaurant semi-gastronomique franco-costaricien : la casita de Monli à Puerto Viejo. Très bon, belle présentation et bon rapport qualité prix.

Mercredi 17 Mars 2021

Nous partons pour Punta Uva dans l'espoir de faire du snorkeling, un des endroits autorisés sans guide. Malheureusement, les vagues sont trop fortes. Nous nous posons alors dans un soda proche de la plage, La Sirena. Nous y avons déjeuné, c'était bon mais le service un peu lent, comme souvent au Costa Rica (pura vida).

Jeudi 18 Mars 2021 - Tortuguero - 188 km

4 heures de route. A l'approche de Tortuguero, la route est très jolie, des prés, des vaches, on se croirait en Normandie. Nous arrivons à la Pavona où nous garons notre mini bus pour 6000 colones, puis nous payons également nos allers-retours pour le bateau (6000 colones par personne). 500 colones pour la pause pipi ! Le bateau met 1 h 30 pour atteindre Tortuguero. Le début du parcours n'est pas facile car il y a des bancs de sable. A un moment, le conducteur descend pour pousser le bateau. Nous voyons sur le chemin, crocodiles, oiseaux, iguanes, papillons...

A l'embarcadère, Kevin envoyé par l'hôtel, nous attend et nous emmène vers le Tortuguero Natural (carte premium), notre hôtel tout coloré et au calme, à 300 m en retrait du village. Accueil chaleureux avec un cocktail de bienvenue. Le centre de Tortuguero consiste en une rue principale jalonnée de sodas et boutiques. Nous avons adoré les poubelles avec leurs statues animales. Nous sommes passées voir Jessica, notre guide francophone du lendemain, pour planifier notre visite. Nous avons dû réserver en ligne, sur le site du Sinac, nos billets pour le parc national, indépendamment de l'excursion. Le soir, nous dînons à la Taberna, très bien.

Vendredi 19 Mai 2021 - La Fortuna - 169 km

RDV à 5 h 45 avec Jessica. Nous sommes équipées de gilets de sauvetage et jumelles. Nous partons pour une balade de 3 h 00 dans les canaux sur un bateau avec un petit moteur électrique qui nous permet d'approcher des berges. Nous voyons un bébé paresseux, un caïman, des oiseaux, des singes, des iguanes... La végétation est dense et magnifique. C'est très calme, on entend juste le léger bruit du bateau avançant dans l'eau et le sifflement des oiseaux. Jessica est passionnée et très intéressante à écouter. 

Nous allons ensuite prendre notre petit déjeuner qui est inclus dans notre nuitée. Comme l'hôtel n'a pas de restaurant, nous allons au soda D'leite, un des meilleurs petits déjeuners de notre voyage. Salé (gallo pinto) ou sucré (délicieuses pancakes moelleuses) accompagné de café ou délicieux batidos (fruits mixés avec de l'eau ou du lait). A notre départ, le patron de l'hôtel nous offre un petit cadeau.

A notre retour à La Pavona, nous récupérons notre mini bus et partons vers la Fortuna. 6 heures de route dont 2 heures pour faire 4 km à cause des travaux. Hébergement à La Fortuna, à l'hôtel Arenal Xilopalo où nous avons réservé un appartement avec cuisine (Booking). L'hôtel le plus économique de notre voyage, simple mais propre et comme toujours, très bon accueil. Comme il est tard, nous dînons au restaurant de l'hôtel : très bien et copieux (comme souvent au Costa Rica). Il pleut des trombes d'eau et un membre du personnel, nous emmène voir grenouilles et basilic dans le jardin.

Samedi 20 Mars 2021

Nous arrivons à l'ouverture du Mistico Hanging bridges (carte premium). Il ne pleut plus et le volcan Arenal est dans les nuages. A l'entrée, nous voyons un tapir et un pécari. La balade fait un peu plus de 3 km. Nous n'avons pas pris de guide, mais nous voyons grenouilles, oiseaux et une tarentule. Nous survolons la canopée depuis les ponts suspendus. C'est paisible et reposant. Il y a quelques montées. A notre retour, une floppée de touristes arrive et nous sommes bien contentes d'avoir été seules dans le parc.

Nous avions prévu de faire L'Arenal Observatory mais comme le volcan n'est pas visible, nous nous arrêtons dans un grand magasin de souvenirs repéré à la sortie de La Fortuna.

En fin d'après-midi, nous profitons des bassins d'eau chaude du Baldi Hot Springs (carte premium). Nous avons apporté notre serviette. C'est très beau, certes artificiel, mais c'est très relaxant et même s'il pleut, encore, ce n'est pas bien grave. A la nuit tombée, les jeux de lumière son très beaux. Nous avons pris la formule avec le dîner. Malgré les critiques nombreuses à ce sujet, c'est tout à fait correct. Certes peu de choix : 3 viandes, 3 légumes, une soupe, des crudités, des fruits et des gâteaux. Mais avec la carte premium, c'est quasi gratuit.

Dimanche 21 Mars 2021 - Rio Celeste - 67 km

A 8 h 00, nous faisons le Rainforest Chocolate tour (carte Premium). Le guide est super et très drôle. Nous avons beaucoup ri. Il nous explique les origines puis les étapes de fabrication du chocolat. Ensuite, nous assistons à une démonstration, avec participation des visiteurs, et une dégustation attendue par les amateurs de chocolat. Je suis presque réconciliée avec le chocolat ! Nous avions demandé la visite en espagnol mais 7 françaises contre 7 américains n'ont pas fait le poids et la visite a eu lieu en anglais. Heureusement que j'ai pu traduire pour mes amies.

Une heure de route pour arriver à Katira. Pour la première fois, nous arrivons de bonne heure. Hébergement à l'hôtel Sueno Real (Booking), situé dans une sorte de ranch avec animaux : chevaux, taureaux, dindons, faon, paon... et le must, une portion du Rio Celeste qui passe sur la propriété à 500 m et dans lequel on peut se baigner. Restaurant sur place où l'on mange très bien. Très bon petit déjeuner, sinon le meilleur de notre voyage. Très bon accueil également. Hôtel un peu plus haut de gamme, mais tout à fait abordable. Vraiment confortable et très propre.

Lundi 22 Mars 2021 - Samara - 175 km

A 8 h 00, nous sommes au Parc du Volcan Tenorio. 2000 colones de parking. Paiement par CB, pas de cash. Contrôle des sacs pour vérifier que nous n'avons pas de bouteilles en plastique (interdites). Désinfection des mains. Accueil un peu rigide. Une seule personne au guichet pour payer, les autres avancent. WC disponibles avant d'entrer dans le parc mais indisponibles au retour. Si besoin, wc en face à 500 colones. Le parcours pour la chute est un peu glissant car il a plu un peu pendant la nuit. C'est aussi pentu. Fort heureusement, l'eau est bleue, un bleu irréel. C'est très beau. Par contre de nombreuses marches qu'il faut ensuite remonter. Nous voyons un couple de morphos voler près de la chute puis par la suite, un coati. Certaines ont continué au-delà de la chute, jusqu'au lagon, mais très glissant et boueux.

Nous prenons ensuite la route pour Samara où nous avons réservé un airbnb à 300 m de la plage. Nous avons mis 3 h 30. Nous n'avons pas prévu de visites, mais du repos pour les 3 jours à venir. Certaines d'entre nous ont pris une leçon de surf chez Léotours (carte premium). Javier, l'instructeur était très pédagogue. Nous avons aussi fait un tour sur la belle plage de Carrillo où nous avons vu des aras rouges en train de se chamailler dans les arbres. Pour les repas, il y a un food court à Samara, en plein air avec plusieurs restaurants dont un français "Chez Maxou", mais aussi El Pelicano, Munchies... Ce food court est d'ailleurs un repaire de français. Jamais déçues de nos repas. Nous avons également dîné au Gusto beach, un restaurant un peu plus haut de gamme, sur la plage. Très bon, une salade d'avocat joliment dressée et des prix corrects.

Côté pratique, dès notre arrivée nous nous sommes inscrites pour faire notre test PCR, à Nosara. Au bout de 2 jours, on nous a répondu qu'il n'y avait pas de place. On nous a conseillé un autre laboratoire, Medklined à Nosara. Rendez-vous pris pour le jeudi 25 à 9 h 00. Résultat assuré en 24 heures. Tarif 130 $ (110 €). Le jour J, nous sommes arrivées les premières, puis une floppée de touristes est arrivée derrière nous.

Vendredi 26 Mars 2021 - Alajuela - 216 km

Après une dernière baignade dans l'océan, nous prenons la route vers Alajuela. 3 résultats de PCR sont arrivés. Il en reste 4 à venir. Nous faisons une pause à Las Juntas, au Restaurant Mi Finca, réputé pour ses perroquets et toucans. Malheureusement, à cause de travaux bruyants, nous n'en voyons aucun, probablement dérangés. Petite consolation, j'aperçois des singes hurleurs en train de voler des mangues dans un arbre, ces singes si souvent entendus mais jamais vus. Un nouveau test arrive. Les trois autres se font attendre. Nous mettons 6 heures pour atteindre Alajuela, c'est vendredi et il y a beaucoup de circulation à San José. Nous arrivons tardivement à la Villa Pacande.

Samedi 27 Mars 2021

Dernier jour. Notre vol est à 20 h 45. Nous avons décidé d'aller au volcan Poas. Comme conseillé lors du briefing, nous vérifions le matin même la visibilité du cratère. C'est apparemment ok et nous réservons à 8 h 00 pour la visite de 9 h 00, sur le site du Sinac, pas de billetterie sur place. La route est très belle, il fait beau. A l'approche du volcan, le ciel se voile un peu. A l'entrée du parc, le guichetier nous assure que le cratère est visible mais avec quelques nuages. Nous sommes équipées de casques et visionnons une vidéo de mesures de sécurité. Quand nous sortons, il y a encore un peu de soleil. Le parcours dure 15 minutes pour accéder au cratère. Au fur et à mesure, nous sommes happées par la brume, puis une pluie fine et enfin du vent. A l'arrivée un gros nuage cache le cratère et il fait froid. Nous attendons un peu mais rien. Au retour, nous croisons un autre groupe qui ne verra rien et nous retournons vers le soleil, car oui, il y a du soleil à l'entrée du parc. Le temps change très vite.

Retour à l'hôtel. Toujours pas de résultats pour 3 d'entre nous. Nous appelons et on nous assure que nous allons les recevoir dans les 5 minutes. Nous renvoyons les noms par whatsapp. C'est samedi et le laboratoire ferme à midi. A 11 h 30 toujours rien. Nous rappelons : répondeur. Grosse inquiétude. A 11 h 50, enfin quelqu'un au téléphone mais nous sommes coupées. Les résultats arrivent enfin à 11 h 55. Ouf !

Nous partons l'après-midi, dans un centre commercial, dévaliser Victoria Secret !

Retour vers l'aéroport en taxi et uber car nous n'avons pas eu la navette suite à un malentendu mais ce n'est pas bien grave. 

Nous retiendrons de notre voyage, la gentillesse des ticos, toujours prêts à rendre service, la beauté de la nature, les animaux dans leur milieu naturel, la nourriture (quelques kilos pris), le grand respect des gestes barrières (masques, gel partout, contrôle des températures, lavabos dans les rues et les magasins, même en forêt)...  

Pour l'argent, nous avons surtout utilisé des colones, très peu de $. De toute façon, quand on paie en $, on nous rend la monnaie en colones. Nous avons juste pris 100 $ pour tout le séjour et le reste en colones. Pas de frais au distributeur mais en France, une commission. Nous avions pris aussi des euros et n'avons eu aucune commission de la banque. C'est le mieux. 

Le coût de la vie au Costa Rica est presque identique à celui de la France. La nourriture un peu moins chère, surtout si on mange local. Le carburant est aussi intéressant : environ 0,85 € le litre d'essence et 0,75 € pour le diesel.

Pour le côté budget, un voyage à moins de 1500 euros par personne mais nous étions 7, donc plus économique :

Billet d'avion sur AF : 667 €

Hébergement : 208 €

Visites : 185 € 

Voiture, carburant, parking, péages, bateau, navette, taxi : 175 €

Nourriture : 200 €

RAS pour sortir du pays. A l'arrivée en France, record de temps pour sortir de l'aéroport : 20 mn tout au plus. Contrôle du PCR par les autorités sanitaires. Contrôle du passeport par la PAF qui n'a même pas contrôlé les attestations sur l'honneur d'isolement, pour aucune d'entre nous.

Nous prévoyons déjà de revenir pour découvrir le reste du pays.

Vues : 234

Commenter

Vous devez être membre de Tout Costa Rica BLOG pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Tout Costa Rica BLOG

Commentaire de ToutCostaRica samedi

Bonjour Brigitte,

Bravo pour ce compte-rendu !

Très utile pour les suivants qui préparent et s'interrogent.

Si avec ça, ils ne sont pas encore convaincus ! :-).

Merci aussi pour la partie "chiffrage", bien utile.

Et excellent utilisation de la Premium ToutCostaRica.

A disposition pour préparer le prochain voyage !

On reste là !

Amicalement,

Pierre

https://www.toutcostarica.com/

Préparer, Profiter, Partager

Devis en ligne gratuit et sans surprise !

GPS, 2nd conducteur, kilométrage illimité, assistance 24h/24h et assurance tous risques avec franchise OFFERTS !

Découvrez le livre de Pierre !

Discussion Forum ToutCostaRica

© 2021   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation